La science est pour Team Edward.

En octobre 2019, le Daily Mail déclarait Bella Hadid "la plus belle femme du monde". Et Robert Pattinson vient d'être déclaré le "plus bel homme du monde".

Comme l'écrit le quotidien britannique, les sourcils, les yeux, la mâchoire, le nez, les lèvres et la forme du visage du prochain Batman ont été comparés aux traits d'autres célébrités masculines, et c'est lui qui se rapprocherait le plus de l'idéal de "perfection" de la Grèce antique. Ce concept est déterminé en utilisant le nombre d'or de la beauté, phi, une technique qui aurait été utilisée par les peintres de la Renaissance.

Depuis sa création, les scientifiques ont développé une formule mathématique "pour aider à expliquer ce qui fait qu'une personne est belle" et qui donne un pourcentage qui se rapproche de la "perfection". Si l'on se fie à cette formule, Robert obtient un score de 92,15 %. 

Hormis la star de la saga Twilight, on retrouve neuf autres célébrités dans la liste des plus beaux hommes du monde.

À la deuxième place, on retrouve Henry Cavill (91,64), suivi de Bradley Cooper (91,08), Brad Pitt (90,51), George Clooney (89,91), Hugh Jackman (89,64), David Beckham (88,96), Idris Elba (88,01), Kanye West (87,94) et Ryan Gosling (87,48). En comparaison, Bella Hadid a obtenu un score de 94,35.

Le journal anglais attribue ces résultats au Dr Julian De Silva, chirurgien esthétique à Londres, qui utilise des techniques de cartographie informatisée pour son travail.

Comme il l'explique : "Ces nouvelles techniques de cartographie informatisée nous permettent de résoudre le mystère sur ce qui rend quelqu'un beau, et la technologie est utile pour préparer l'opération chirurgicale des patients."

Robert Pattinson

Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images

Les pourcentages sont établis en mesurant la longueur et la largeur du visage et en divisant les résultats. D'après la théorie, plus le ratio d'un visage est proche de 1,618 (phi), plus la personne est "belle".

Comme le précise le Daily Mail, plus les traits du visage sont symétriques, plus la personne est "parfaite". Bien évidemment, ces expérimentations n'ont pris en considération que des stars, et la beauté reste subjective, donc même si Robert est un beau gosse, les résultats doivent être pris avec beaucoup de précautions.

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.