Aux côtés de Kobe BryantJack Nicholson savait qu'il était en présence d'un géant.

Si l'acteur de 82 ans s'est retiré d'Hollywood ces dernières années, il est resté un fan inconditionnel des Lakers de Los Angeles et sort régulièrement pour encourager son équipe préférée au Staples Center. Et dimanche, tandis que le monde pleurait la disparition tragique de Kobe Bryant, la star a rendu hommage à la légende de la NBA. "Ma réaction est la même que la plupart des gens à L.A., quand on croit que tout est solide, on se rend compte qu'il y a un gros trou dans le mur", a fait savoir Jack Nicholson dans une rare interview accordée à CBSLA. "J'avais l'habitude de voir Kobe et de lui parler… ça me tue. C'est un événement effroyable."

Leur première rencontre en revanche risque de vous faire sourire. "Je le chambrais", se souvient l'acteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou. "C'était au [Madison Square] Garden, à New York, et je lui avais offert un ballon de basket en lui demandant s'il voulait que je le lui dédicace. Il m'avait regardé comme si j'étais dingue."

Au fil du temps, Jack est devenu un fervent supporter de Kobe : "Je m'asseyais juste derrière son tir en suspension, côté gauche. Je le revois s'élever et je pouvais tout de suite dire si le tir allait rentrer."

"Je me souviens en totalité combien c'était un joueur formidable", ajoute-t-il. "On pensera à lui en permanence, et il va nous manquer."

Dimanche, la superstar de 41 ans est décédée quand son hélicoptère s'est crashé dans une colline de Calabasas, en Californie. L'accident a fait neuf morts à son bord, dont Gianna Maria-Onore Bryant, dite "Gigi", la fille de 13 ans de Kobe.

Jack Nicholson, Kobe Bryant, Lakers

Noah Graham/NBAE via Getty Images

Tandis que le Madison Square Garden, le Staples Center et l'aéroport de Los Angeles ont rendu hommage au grand basketteur, avec un éclairage violet et or, ses amis et ses fans, dont Derek JeterGigi Hadid et Barack Obama, ont honoré la mémoire d'un des plus grands sportifs de tous les temps sur les réseaux sociaux. 

"Les mots ne peuvent pas décrire la douleur que je ressens", a écrit Shaquille O'Neal, un de ses anciens coéquipiers. "J'adorais Kobe. C'était comme un petit frère. On parlait souvent, et ces conversations vont beaucoup me manquer. C'était un compétiteur acharné, un des meilleurs dans ce sport et une force créative. Kobe était également un père formidable qui aimait profondément sa famille et était très fier de la passion de sa fille pour le basket."

Nos pensées vont à toutes les familles affectées par cette terrible tragédie.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.