Jaw Droppers, 2020 Grammys, Demi Lovato, Billie Eilish, Lil Nas X, Kobe Bryant

Getty Images/E! Illustration

Disons-le tout de suite : le plus gros choc de dimanche a été la mort de Kobe Bryant, la légende des Lakers disparue dans un accident d'hélicoptère, une des plus grandes stars de Los Angeles, indépendamment des cérémonies de récompenses.

Quelques heures avant le début des Grammys 2020, la tragédie a transformé le Staples Center, l'enceinte sportive où Kobe avait joué pendant 20 ans, en lieu de pèlerinage et un endroit où se recueillir pour des centaines de fans, beaucoup portant leur maillot affublé du n° 8 et du n° 24, le basketteur ayant pris sa retraite sportive en 2016. Il avait d'ailleurs marqué 60 points pour son dernier match avec les Lakers.

"Je suis très triste et choqué à l'instant", a tweeté John Legend. "Dans l'arène du Staples, où Kobe a créé tellement de souvenirs pour nous tous, je me prépare à rendre hommage à un autre homme brillant lui aussi disparu trop tôt, Nipsey Hussle. La vie est parfois brutale et absurde. Profitez de ceux que vous aimez. Tu nous manques, Kobe."

Voilà l'ambiance générale de la soirée.

En dépit de ce froid jeté sur la cérémonie, ce qui est déjà arrivé par le passé, il y a tout de même eu des moments de joie, de célébration et des surprises de toutes sortes. 

La grand-messe de la musique a commencé bien avant la retransmission télévisuelle de la 62e édition des Grammy Awards, puisque seules neuf catégories sur 84 ont été annoncées pendant l'émission de trois heures et demie, ce qui a permis de profiter de nombreuses performances musicales en direct.

Comme Alicia Keys, la maîtresse de cérémonie, l'a dit, tous les artistes dans la salle étaient réunis pour faire ce qu'ils font le mieux : s'exprimer à travers leurs chansons, car la musique est "ce qui guérit le plus dans le monde".

Billie Eilish, Finneas O'Connell, 2020 Grammys, Grammy Awards, Winner

Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy

1. La fille du coin gagne gros : Billie Eilish, qui a grandi à quelques encablures de l'autoroute qui mène au Staples Center, est arrivée avec sept nominations et est repartie avec six trophées, devenant seulement la deuxième artiste à être récompensée dans les quatre catégories principales : Album de l'année pour When We All Fall Asleep, Where Do We Go?, Enregistrement de l'année, Chanson de l'année pour "Bad Guy" et Révélation de l'année. 

Christopher Cross, l'interprète de "Sailing", connu pour son style rock yacht, est le seul autre artiste à avoir réussi un pareil tour de force en 1981.

À 18 ans, Billie Eilish est aussi la plus jeune chanteuse à gagner le Grammy de l'Album de l'année et, cerise sur le gâteau, elle a partagé son prix de la Chanson de l'année et du Meilleur enregistrement, non classique, avec Finneas O'Connell, son grand frère et co-compositeur, qui a aussi reçu le trophée du Producteur de l'année, non classique. (Billie a aussi décroché le prix de Meilleur album de pop vocal.)

Étant donné qu'elle a dû monter sur scène trois fois de suite, pour le dernier prix, celui d'Enregistrement de l'année, Billie n'avait plus rien d'autre à dire que "Merci, au revoir !" Et on l'aime pour ça.

Lizzo 2020 Grammys GIF

CBS

2. On l'adore : "Ce soir, c'est pour Kobe !", a déclaré Lizzo pour démarrer sa performance de "Cuz I Love You" et "Truth Hurts", avec une mise en scène très scintillante. En plus de sortir sa flûte, tandis que des ballerines "bootylicious" dansaient autour d'elle et qu'elle troquait sa longue robe pour une combinaison très flashy, la rappeuse-chanteuse-compositrice-flûtiste a reçu trois Grammys, après avoir décroché huit nominations.

"C'est un pu**** de truc de ouf", a déclaré l'intéressée au moment de recevoir son Grammy de la Meilleure performance pop solo pour "Truth Hurts".

Contrairement à ce qu'elle dit dans sa chanson, la vérité peut aussi faire du bien.

Ariana Grande 2020 Grammys GIF

CBS

3. Coucou ! : Ariana Grande s'est changée sur scène alors qu'elle passait d'"Imagine" à "7 Rings" puis à "Thank U, Next". Elle devait retirer sa robe pour se dévoiler en lingerie, alors elle s'est dit autant le faire sur scène, et le résultat était adorable, comme quand on veut retirer son maillot à la plage pour éviter d'avoir du sable dans la voiture et qu'un groupe d'amis vous cachent avec des serviettes.

Ce changement était parfaitement raccord puisqu'Ariana a fini seule sur un lit luxueux, tandis qu'elle retirait une bague à son doigt et qu'elle la remettait dans sa boîte, en disant adieu au passé et bonjour à son nouvel amour, elle. Et ça nous va très bien.

Tyler, the Creator, Mom, 2020 Grammys, Grammy Awards, Jaw Droppers

Monty Brinton/CBS

4. Un moment en famille : les fans et les autres chanteurs ont peut-être été déçus qu'Igor n'ait pas été retenu dans la catégorie Album de l'année, mais au moins, l'album de Tyler, the Creator a été nominé dans la catégorie Meilleur album de rap, et sa mère était littéralement à ses côtés sur scène quand il a reçu son tout premier Grammy.

"Primo, à ma mère, tu as très bien élevé ce type-là", a-t-il commencé. "Secundo, aux Clancy, mes managers [Christian et Kelly Clancy], vous avez pris une graine que vous avez arrosée, et je vous remercie d'avoir cru en mes idées. Tertio, ne vous sentez pas obligés d'applaudir tout le temps", a-t-il ajouté à l'intention du public.

Ce qui n'a pas empêché le public de continuer d'applaudir.

Lil Nas X 2020 Grammys GIF

CBS

5. En route vers la gloire : Lil Nas X a fait en sorte que ses premiers Grammys soient inoubliables, en arrivant en Versace rose fluo de la tête aux pieds, dans une tenue à la fois bondage et transparente, et en décrochant deux trophées, pour Meilleur clip et Meilleure performance pop par un duo/groupe. Mais peu importe. 

La performance all-star de "Old Town Road" a commencé avec Lil Nas X en train de jouer de la guitare dans un salon, avec un maillot portant le n° 24 de Kobe Bryant sur une chaise à côté de lui. Puis il est passé dans une autre pièce, où il a été rejoint par les membres de BTS en train de rapper. Puis, ce fut au tour de Diplo de jouer du banjo, puis de Mason Ramsey, le jodleur de Walmart, de chanter quelques couplets. Lil Nas X a alors retrouvé Billy Ray Cyrus, l'autre moitié de "Old Town Road (Remix)."

Puis... Lil est enfin monté sur scène, rejoint par une surprise de taille en la personne de "Big Nas", alias Nas, qui a rappé un peu, avant que Lil ne s'empare de sa trompette. On aurait adoré voir un orchestre dans lequel il jouerait de son instrument tandis que Lizzo jouerait de la flûte.

Demi Lovato, 2020 Grammys, Grammy Awards, Performance

Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy

6. Le retour de Demi : Demi Lovato a donné de la voix, et les larmes ont coulé pendant qu'elle interprétait "Anyone", qu'elle avait écrit peu de temps avant son overdose à l'été 2018. Sa performance était très attendue, et elle l'a faite seule, accompagnée uniquement par un piano, une performance de plus en plus émouvante à chaque note. La standing ovation était bien méritée, même si on imagine que les gens auraient préféré la prendre dans leurs bras.

"Quelle soirée incroyable", a écrit Demi après coup sur Instagram. "Ma première fois sur scène depuis près de 2 ans. Super émouvant pour moi. Merci pour tout l'amour, le soutien et pour avoir partagé ce moment avec moi. Je vous aime tous."

Kobe Bryant, Nipsey Hussle, 2020 Grammys, Grammy Awards, Performance

Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy

7. Double hommage : on a senti que l'hommage prévu pour Nipsey Hussle, le rappeur, businessman et militant au sein de sa communauté assassiné, s'étendait à Kobe Bryant disparu quelques heures avant le début de la cérémonie, même avant que sa photo aux côtés de Nipsey ne soit montrée à la fin de la performance. John Legend et DJ Khaled ont été rejoints sur scène par Roddy Ricch, YG, Kirk FranklinMeek Mill et un chœur pour un côté gospel, avec une interprétation émouvante de "Higher".

Alicia Keys, Boyz II Men, 2020 Grammys, Grammy Awards, Performance

Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy

8. Le roi mamba : comme Alicia Keys l'a dit en arrivant sur scène : "On n'aurait jamais imaginé qu'on commencerait la cérémonie ainsi."

Elle a commencé à chanter "It's So Hard to Say Goodbye to Yesterday" a cappella, avant d'être rapidement rejointe par les Boyz II Men, qui ont repris leur hit déchirant de 1991. Quand Alicia est réapparue sur scène quelques instants plus tard pour un medley au piano, elle a rendu hommage à autant d'artistes que possible avec une reprise de "Someone You Loved" de Lewis Capaldi, avant d'inviter le public à célébrer la mémoire de Kobe.

Et c'est ce qu'il a fait, le cœur lourd, en ayant du mal à réaliser la terrible réalité, au son de la musique.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.