Meghan Markle et le Prince Harry s'apprêtent à mener une vie bien différente, bien plus privée, suite à leur retrait de la famille royale britannique.

Plus d'une semaine après que le couple a annoncé unilatéralement qu'il renonçait à son statut de "membres royaux seniors" et qu'il avait l'intention d'être indépendant financièrement et d'élever son fils, Archie Harrison, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord, la reine Elizabeth II et le palais de Buckingham ont donné de plus amples détails sur le futur du couple suite à cet accord. Voici ce que l'on sait :

1. Fini, "Leurs Altesses Royales" : "Les Sussex ne seront plus S.A.R., n'étant plus des membres de la famille royale", indique le communiqué publié par le palais de Buckingham.

Lady Di, feu la mère d'Harry, avait perdu ce titre après avoir divorcé de son père, le Prince Charles.

En revanche, Harry et Meghan pourront garder leur titre de noblesse, bien qu'ils ne les utilisent plus. Harry reste prince et sera connu sous le nom d'Harry, duc de Sussex, et Meghan, duchesse de Sussex.

2. Ils vont rembourser des millions dépensés pour Frogmore : "Le duc et la duchesse de Sussex ont partagé leur intention de rembourser au Sovereign Grant les frais de rénovation de Frogmore Cottage, qui restera leur demeure familiale au Royaume-Uni", peut-on lire dans le communiqué.

L'an dernier, afin de créer une résidence royale à part, Meghan et Harry avaient déménagé de Nottingham Cottage, dans le palais de Kensington, où son frère, le Prince William, vit avec sa femme, Kate Middleton, et leurs trois enfants dans un gigantesque appartement, pour s'installer dans le Frogmore Cottage, dans la propriété de Windsor de la reine. Mais avant cela, ils avaient fait faire des travaux pour leur nouvelle maison... à hauteur de 2,4 millions de livres sterling, soit environ 2,8 millions d'euros de l'argent des contribuables britanniques.

On a appris que le personnel de Frogmore avait été réemployé ailleurs.

3. Plus de fonds publics : "Ils ne recevront plus de fonds publics pour des obligations royales", peut-on encore lire.

Cela ne signifie pas que Meghan et Harry ne pourront pas recevoir de fonds privés du prince Charles, à travers ses revenus du duché de Cornouailles.

4. Fini, les obligations royales et les rendez-vous militaires : "Comme indiqué dans ce nouvel arrangement, le couple comprend qu'il ne peut plus assurer d'obligations royales, y compris des rendez-vous militaires."

Harry, qui avait servi dans l'armée britannique, ne sera plus capitaine général des Royal Marines, un titre honorifique reçu en 2017, après avoir succédé à son grand-père, le mari de la reine, Prince Philip, duc d'Édimbourg, qui, à 98 ans, n'assure plus de fonctions royales publiques.

"Toute cette situation est extrêmement triste, et je trouve malheureux qu'après ses brillants états de service dans l'armée, il ne soit plus impliqué dans l'armée du Royaume-Uni", a fait savoir Alan West, ancien chef de la Royal Navy, lors d'une interview avec Chris Ship, journaliste pour ITV News.

Harry devrait également perdre le titre d'ambassadeur de la jeunesse du Commonwealth.

Prince Harry, Meghan Markle Archie Harrison

Shutterstock

5. Mais ils garderont leurs mécénats privés : "Avec la bénédiction de la reine, les Sussex continueront de maintenir leurs mécénats privés et leurs associations", peut-on encore lire dans le communiqué. "S'ils ne peuvent plus représenter officiellement la reine, les Sussex ont indiqué qu'ils continueraient de respecter les valeurs véhiculées par Sa Majesté."

6. Les changements interviendront dès cette année : "Ce nouveau modèle prendra effet à partir du printemps 2020", a précisé le palais de Buckingham.

7. La reine fait les louanges de Meghan et souhaite le meilleur à sa famille : Harry et Meghan ont pris la décision de se retirer de la couronne britannique après plusieurs années sous le feu des projecteurs et de publicité négative de la part de la presse à l'encontre de la duchesse, qui est régulièrement la cible de racisme et de sexisme par les tabloïds et les réseaux sociaux anglais.

Dans son communiqué, la reine a précisé : "Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres appréciés de ma famille. Je reconnais les difficultés qu'ils ont rencontrées suite à la surveillance étroite dont ils ont fait l'objet ces deux dernières années et je soutiens leur désir d'une vie plus indépendante. Je veux les remercier pour leur travail acharné à travers le pays, le Commonwealth et au-delà, et je suis particulièrement fière de la manière dont Meghan s'est si vite intégrée à la famille. Toute ma famille espère que l'accord d'aujourd'hui leur permettra de construire une nouvelle vie heureuse et paisible."

8. Harry et Meghan mettent à jour leur site :

"Conformément au communiqué de Sa Majesté la reine, les informations sur les rôles et le travail du duc et de la duchesse de Sussex seront mises à jour sur le site en temps voulu", peut-on lire. "Nous vous remercions de votre patience et vous invitons à explorer le site pour découvrir ce sur quoi travaillent actuellement Leurs Altesses Royales."

...mais des questions restent en suspens.

9. Quid de la sécurité ? "Le palais de Buckingham ne discute pas des mesures de sécurité. Des processus indépendants bien établis déterminent le besoin de moyens de sécurité financés par l'État", a ajouté le communiqué.

10. Et Sussex Royal dans tout ça ? La couronne britannique n'a pas spécifié si Meghan et Harry pourront utiliser le nom qu'ils ont choisi pour leur marque ou le site Internet qu'ils ont récemment créé.

11. Meghan, Harry et Archie vont-ils vraiment déménager au Canada ? Après l'annonce de départ initiale des Sussex, on imaginait que lorsqu'ils indiquaient leur intention de vivre à temps partiel en Amérique du Nord, cela voulait dire le Canada, où Meghan a vécu des années quand elle jouait dans Suits : avocats sur mesure et où ils étaient en vacances pendant six semaines à l'occasion des fêtes de fin d'année. Le palais de Buckingham n'a fait aucun commentaire à ce sujet. Pour le moment, Meghan et Archie demeurent au Canada, tandis qu'Harry est encore au Royaume-Uni, après avoir rencontré la reine, son père et son frère au sujet de leur retrait de la famille royale et pour d'autres rendez-vous prévus ce lundi.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.