Jennifer Lopez, iHeartRadio Music Awards, 2014

Kevin Mazur/Getty Images for Clear Channel

Parfois s'inspirer de la réalité peut coûter très cher...

Jennifer Lopez fait face à un retour de bâton suite à son rôle et son implication dans le film Queens, pourtant nommé cette année aux Golden Globes. 

D'après des documents juridiques obtenus par The Blast, Nuyorican Productions, la société de production de la star, STX Entertainment, Gloria Sanchez Productions et Pole Sisters LLC sont poursuivis pour un montant de 40 millions de dollars par Samantha Barbash, la femme qui a inspiré le rôle de Ramona de l'actrice dans le film. 

Le site people a précisé que la plaignante "prétend que les producteurs du film l'ont contactée avant le tournage pour « obtenir un consentement écrit de sa part pour le tournage du film et son portrait final. » Elle a refusé de signer ce consentement ou de renoncer à son droit au respect de sa vie privée". 

Le film est basé sur un article du New York Magazine de 2015, intitulé The Hustlers at Scores, qui détaille les événements vécus par Samantha Barbash quand elle était strip-teaseuse au gentlemen's club Scores de New York.

Au final, elle prétend que la société de production de Jennifer Lopez "a utilisé son personnage et son histoire sans sa permission, en la [calomniant] au passage", rapporte TMZ. 

Le site people précise que d'après la plainte, l'ancienne strip-teaseuse estime que son personnage dans Queens est décrit comme quelqu'un "qui consommait et qui fabriquait des substances illégales chez elle où elle vivait avec son enfant". Elle aurait ajouté que ces affirmations et son portrait étaient "mensongers et blessants". 

D'après les documents de la cour, toujours selon The Blast : "Si le nombre de détails factuels précis dans le film est suffisant pour identifier le personnage incarné par J.Lo comme Mme Barbash, les accusés ont fait des déclarations et ont créé des scènes concernant Mme Barbash de manière terriblement irresponsable." 

Cette dernière demande 20 millions de dollars de dommages et intérêts et 20 millions de dollars de dommages et intérêts à caractère punitif à la société de production de Jennifer Lopez, rapporte TMZ. Elle "souhaite que les producteurs se voient dans l'obligation de lui rendre toutes les copies du film". 

Jennifer Lopez a récemment été nommée dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle aux Golden Globes pour son rôle dans Queens.

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.