Les plus grands moments de pop culture de la décennie

De l'invention d'Instagram aux deux mariages royaux, en passant par l'élection d'un people à la tête des États-Unis en passant par la guerre du streaming, voici ce qui a marqué les années 2010.

par Natalie Finn | Traduit par David K | déc. 31, 2019 12:17Tags

Adieu, les années 2010. Ce fut intense.

Alors qu'on s'apprête à dire adieu à une décennie, la vie d'aujourd'hui pourrait-elle être plus différente d'il y a dix ans, ou tout ce que nous vivons actuellement n'a-t-il pas été mis en place il y a dix ans, en culminant avec notre quotidien ?

Quoi qu'il en soit, nous voici prêts à faire la fête comme si c'était 1999, en espérant que les année 2020 vont nous donner de l'inspiration, de l'excitation, de la joie et de la lumière sur ce qui nous fait tweeter furieusement la nuit (quoi que ce soit pour vous).

photos
Les plus grands moments de pop culture de 2019

Une décennie est à la fois une période longue et fugace, c'est pourquoi compiler les plus grands moments de culture pop des dix dernières années a été une sacrée aventure. Un trip rempli de moments OMG, divertissants, parfois nostalgiques voire grinçants.

C'est aussi un rappel qu'il faut profiter de chaque moment de bonheur, pour mieux traverser les moments WTF.

Donc, sans plus attendre, suivez-nous pour cette séquence nostalgie :

2010

• On avait déjà eu quelques cas isolés, mais la fièvre Bieber devient une vraie épidémie en janvier de cette année-là, quand "Baby" sort. Après cela, la maladie se répand, et plus rien ne peut l'enrayer. Justin Bieber a lui-même eu du mal à gérer la pression de la célébrité et pète plusieurs fois un câble au cours de la décennie, mais ses Beliebers ne l'abandonnent jamais et il les récompense — avec "Despacito" et son mariage avec une Baldwin — pour leur loyauté.
• NBC n'arrive pas à se séparer de Jay Leno, et vice-versa. Moins de huit mois après que Conan O'Brien le remplace pour présenter The Tonight Show, la chaîne redonne son émission de fin de soirée à Leno (après lui avoir confié une émission à 22 h qui n'a pas marché comme prévu) et O'Brien s'envole pour TBS avec 45 millions de dollars en poche et la tranche démographique des 18-49 ans à ses côtés.
• Lady Gaga porte une robe de vraie viande aux MTV Video Music Awards. Quand on est Gaga, tout est permis, et la Maman Monstre avait besoin de quelque chose si elle avait une petite faim.
The Social Network de David Fincher avec une interprétation terrifiante de Jesse Eisenberg dans le rôle du cofondateur de Facebook Mark Zuckerberg — est couronné d'éloges lors de sa sortie et continue d'être considéré comme un classique du cinéma contemporain. Aujourd'hui seulement, on se rend compte qu'il s'agissait d'un oiseau de mauvais augure.
• En juillet, la star des Cavaliers de Cleveland et le héros de la ville, LeBron James, annonce dans une émission spéciale pour la chaîne sportive ESPN tout simplement intitulée The Decision (La décision)qu'il "emmènerait [ses] talents" à South Beach et jouerait pour les Miami Heat. Les affaires, c'est les affaires. James reviendra par la suite dans sa ville natale — obligeant les fans qui avaient brûlé leurs maillots de LeBron à en acheter des nouveaux — et remportera un championnat. La NBA n'est qu'une grosse entreprise, en fin de compte, personne ne peut le nier.
• Il faudra attendre un an et demi pour qu'on puisse l'avoir sur son téléphone Android et neuf ans pour que Jennifer Aniston s'inscrive, mais l'arrivée d'Instagram sur l'iPhone en octobre est une vraie révolution — du coup, Facebook l'achète pour un milliard en

2011

• Le futur roi d'Angleterre, le prince William épouse Kate Middleton le 29 avril à l'abbaye de Westminster de Londres. C'est le plus grand événement de l'année, une belle échappatoire aux vrais problèmes et une belle opportunité pour les commerces du coin, vu que les touristes affluent pour y assister. Ce mariage symbolise aussi le passage de flambeau médiatique à la jeune génération. Plus de 100 millions de gens allument leurs télés et leurs ordinateurs pour suivre le mariage royal en direct, y compris des Américains en pyjama à moitié endormis chez eux ou même au travail chroniquant chaque détail du mariage, en commençant par la robe parfaite de la mariée signée Sarah Burton
Seth Meyers présente le dîner des correspondants à la Maison-Blanche et fait de Donald Trump le dindon de la farce. Ce qui semble assez innocent à l'époque.
• Charlie Sheen pète un câble.
• Remportant plus de 300 millions de dollars dans le monde entier, Mes Meilleures amies devient le plus grand succès en date de Judd Apatow, propulsant l'actrice nominée aux Oscars Melissa McCarthy vers la gloire, montrant que les hommes n'ont pas le monopole des blagues salaces et prouvant que le public continue de se rendre au cinéma pour voir des comédies drôles et intelligentes avec des actrices drôles et intelligentes.
• L'album 21 d'Adele sort en janvier, et encore aujourd'hui, on continue de chanter les tubes de l'album.
• À chaque génération, un enfant est né, et cet enfant, c'est Blue Ivy Carter — une fois que Beyoncé a confirmé sa grossesse aux VMA de 2011 comme seule Queen Bee sait le faire.
Kim Kardashian et Kris Humphries se séparent au bout de 72 jours de mariage. C'était toute une histoire !
• The Oprah Winfrey Show se termine en mai au bout de 25 ans à l'antenne, et ainsi démarre la vraie domination d'Oprah.

2012

• Les Avengers s'unissent pour la première fois, lançant l'ère des films avec un groupe de super-héros et consolidant la prise de pouvoir de l'univers Marvel sur nos esprits et nos portefeuilles jusqu'à la fin de la décennie.
Psy fait galoper tout le monde sur place avec son "Gangnam Style" et le 12 décembre, il devient le premier clip à atteindre le milliard de vues sur YouTube, offrant au public américain un premier avant-goût de l'influence K-Pop sur le monde.
• L'expression non-impressionnée de McKayla Maroney restera l'une des images les plus marquantes des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres, mais tout le monde a été très impressionné par l'équipe féminine américaine de gymnastique, surnommée les Fierce Five, qui remporte la médaille d'or.
• Le spin-off de Toddlers & Tiarasintitulé Here Comes Honey Boo Boo démarre en août et s'écrase en beauté.
• Cinquante nuances de Greyest publié à la demande par une nouvelle auteure, E.L. James, en 2011. Cette même année, Vintage Books le prend en main et publie la trilogie complète.
• Une nouvelle vague de désespoir nous saisit quand 12 personnes sont tuées par balles alors qu'ils assistent à la séance de minuit de Dark Knight Rises à Aurora, dans le Colorado, relançant le débat sur le besoin de nouvelles réformes sur les armes à feu et entraînant une hausse des ventes d'armes à feu dans le Colorado — certains pour se protéger, et d'autres pensant qu'après chaque fusillade, "le gouvernement" va intervenir et leur prendre leurs armes à feu. On aimerait dire qu'il s'agit d'un incident isolé, mais il y a eu des centaines de fusillades depuis, des dizaines de milliers de personnes ont perdu leur vie à cause de la violence armée, d'accidents avec des armes à feu et des suicides par fusillade, chaque année.
• Whitney Houston décède la veille des Grammy Awards à 48 ans, une fin tragique à une chanteuse de talent comme on en voit peu. Elle a laissé ses démons personnels prendre le dessus sur sa voix des années avant sa mort, mais elle comptait faire son come-back.

2013

• Deux mots : BÉBÉ ROYAL !
• Avec le lancement — et le succès immédiat — de séries originales comme House of Cards et Orange Is the New Black, Netflix se déclare grand concurrent de HBO et d'AMC. (Mais il nous cache qu'il compte nous noyer de séries et mettre fin à jamais au modèle de production télé et ciné qu'on connaît jusqu'ici.)
Jennifer Lawrence démarre l'année en remportant l'Oscar de la Meilleure actrice pour Happiness Therapy à 22 ans, devenant la deuxième plus jeune actrice à gagner dans cette catégorie, puis The Hunger Games: l'embrasement devient le premier film avec une femme dans le premier rôle à dépasser le record américain d'entrées au box-office détenu jusqu'ici par L'Exorciste en 1973 (ça fait tourner la tête).
Anne Hathaway a beaucoup de hauts et de bas cette année-là. Elle remporte un Oscar (Meilleur second rôle féminin pour Les Misérables) et pourtant, au lieu de profiter de sa célébrité, elle décide de se terrer. Un des retournements de situation les plus inexplicables de l'histoire moderne.
• Après avoir rendu ses sept titres du Tour de France, le champion du cyclisme Lance Armstrong accorde une interview à Oprah en janvier où il avoue (en essayant de se justifier) qu'il s'est dopé, mais on a du mal à le regarder.
 Beyoncé choisit de chanter l'hymne national américain en play-back lors de la deuxième cérémonie d'investiture du président Barack Obama. Suite au scandale, elle prouve lors d'une conférence de presse peu après cela qu'elle est capable de chanter "The Star-Spangled Banner" n'importe quand.
Miley Cyrus twerke aux VMA et choque plus d'une personne, mais elle sort aussi son tube "Wrecking Ball", sa carrière atteint un nouveau sommet avec Bangerz et elle réussit à se défaire de son alter ego de la chaîne Disney

2014

• Alors qu'elle présente les Oscars, Ellen DeGeneres fait le buzz avec le meilleur selfie au monde regroupant une belle brochette de stars et pris par l'acteur au long bras Bradley Cooper en pleine cérémonie.
• Finalement, on découvre que Hello Kitty n'est pas un chat du tout.
• En novembre, Sony se fait hacker, L'Interview qui tue est retiré des salles de cinéma, et beaucoup de gens se prennent la honte les mois suivants quand des mails privés des studios de cinéma montrant l'inégalité des salaires entre sexes, surmontés de révélations et autres insultes sont publiés sur Wikileaks. 
• Inspiré par un ex-joueur de base-ball souffrant de la maladie dégénérative en 2012 (Peter Frates, mort en 2019 à 34 ans), le défi "Ice Bucket Challenge" prend le net d'assaut. Une célébrité demande à ses amis tout aussi riches et célèbres de jeter un seau d'eau glacée sur eux et/ou (généralement, les deux) de faire un don généreux pour la recherche. L'Association ALS reçoit 115 millions de dollars cet été-là.
• On ignore à l'époque l'impact de ce geste sur la pop culture à long terme, mais l'épisode où la sœur de Beyoncé, Solange Knowles, crie sur Jay-Z dans un ascenseur après le gala du Met en mai, sous le regard passif de Beyoncé, génère assez de rendez-vous avec nos psys pour remplir des carnets entiers de notes.
• C'est l'amore ! Kim Kardashian et Kanye West organisent le mariage de l'année en Italie… jusqu'à ce

2015

• Le monde fait la connaissance de Caitlyn Jenner à la une historique de Vanity Fair.
• L'achat de LucasFilm par Disney pour 4 milliards en 2012 porte ses fruits lorsque Star Wars - Épisode VII : Le Réveil de la Force, le reboot de la franchise réalisé par J.J. Abrams qui réunit à nouveau Harrison Ford et Carrie Fisher et nous expose les sentiments de Kylo Ren explose au box-office.
Jon Stewart quitte The Daily Show et Stephen Colbert met fin au Colbert Report, et on ne s'en est toujours pas remis.
• La loi se met enfin au goût du jour : la Cour Suprême américaine déclare La Loi fédérale de défense du mariage (The Federal Defense of Marriage Act) anticonstitutionnelle, ouvrant la voie au mariage pour tous dans les 50 États américains.
• Les podcasts (autrefois appelés audio blogs) existent depuis des années, mais le succès de Serial — transformant des millions de gens en fans d'enquêtes, de podcasts et de podcasts criminels — et Barack Obama invité dans WTF With Marc Maron jettent la lumière sur ce monde que peu connaissaient d'ici là. 2015 restera une année clé pour ce format.

2016

• La mort choquante de David Bowie en janvier, suivie par le décès de Prince en avril, nous réveille de notre univers alternatif où certaines personnes vivraient à jamais. On aimerait tant y rester !
• Deux mois après avoir volé la vedette à Coldplay et Bruno Mars lors du spectacle de mi-temps du Super Bowl, Beyoncé réinvente les règles une fois de plus avec Lemonade, son deuxième album studio surprise d'affilée suivi d'une spéciale sur HBO qui se penche sur l'expérience des femmes noires, abordant les thèmes de la famille, la confiance, le désir, l'infidélité, la spiritualité et la force.
• Le monde entier craque pour Pokémon Go, le jeu mobile interactif pour lequel les gens se jettent des falaises, au sens propre du terme, en cherchant des monstres virtuels de poche. Mais, au moins, ça fait sortir les gens de chez eux, pas vrai ?
Simone Biles mène les cinq dernières candidates de l'équipe américaine de gymnastique à la médaille d'or et en remporte trois elle-même lors des Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, s'imposant comme l'une des plus grandes stars de la compétition et l'une des gymnastes les plus extraordinaires et talentueuses ayant jamais existé. 
• Le nageur Michael Phelps sort de sa retraite pour gagner quatre médailles d'or et une médaille d'argent et décrocher le titre d'athlète le plus décoré lors de ses quatrièmes J.O. d'affilée. Mais d'un autre côté, la nageur olympique Ryan Lochte remporte une médaille d'or dans le relais 4 x 200 m mais fait honte à l'Amérique en inventant une histoire de cambriolage à une station-service avec plusieurs autres membres de son équipe.
• Le PDF de Fox News, RogerAiles — l'homme qui a créé l'émission ultra-conservatrice qui ne cache pas ses opinions et décroche un succès phénoménal — est forcé de démissionner lorsqu'une ancienne présentatrice de la chaîne, Gretchen Carlson, et d'autres femmes l'accusent de harcèlement sexuel, y compris la star de la chaîne, Megyn Kelly.
• L'équipe des Chicago Cubs remporte le championnat du monde, mettant fin à 108 années d'échecs et rendant le super-fan de l'équipe, Bill Murray, très, très content.
• Hilla

2017

• Les Obama se retirent.
Moonlight remporte l'Oscar du Meilleur film de la façon la plus spectaculaire possible. Faye Dunaway, qui doit remettre le prix, déclare La La Land gagnant quand son coprésentateur Warren Beatty lui tend l'enveloppe de La Meilleure actrice disant "Emma Stone, La La Land" au lieu de la carte du Meilleur film. Une fois les choses tassées, l'Académie du cinéma écrit une page de l'histoire en décernant le prix du Meilleur film à l'histoire d'un jeune gay noir, l'Oscar de la meilleure adaptation à Barry Jenkins et Tarell Alvin McCraney, et l'Oscar du Meilleur second rôle masculin à Mahershala Ali.
The Handmaid's Tale : la servante écarlate l'adaptation très attendue du roman précurseur de 1985 signé Margaret Atwood, démarre sur Hulu. La cape écarlate et le bonnet blanc deviennent immédiatement des symboles de la défense moderne des droits de la femme.
• Meghan Twohey et Jodi Kantor du New York Times et Ronan Farrow du New Yorker publient des articles à quelques jours d'intervalle, en octobre, sur les années de harcèlement, de représailles et d'agressions par le méga-producteur hollywoodien Harvey Weinstein, ne mettant pas seulement fin à l'ère d'Harvey dans le show-business mais démuselant également d'innombrables femmes — Ashley Judd était le nom le plus célèbre cité dans l'article, mais elle est bientôt suivie de Rose McGowanGwyneth PaltrowAsia ArgentoAnnabella SciorraDaryl HannahUma Thurman et bien d'autres. Un mouvement naît quand Alyssa Milano demande aux femmes de partager leurs histoires avec le hashtag #MeToo, que l'activiste Tarana Burke a inventé en 2006. Hommes et femmes, autrefois trop terrifiés des conséquences s'ils se mettaient à parler, commencent à raconter leurs histories. En quelques mois, des hommes bien placés —Matt Lauer, présentateur de Today, Charlie Rose, grand magnat des news, Mario Batali, chef et restaurateur, Kev

2018

Black Panther de Ryan Coogler remporte 1,3 milliard dans le monde entier, devenant le film de l'univers Marvel avec un super-héros solo à avoir le plus rapporté et le plus grand succès de l'histoire d'un réalisateur noir.
• Le reboot de Queer Eye sur Netflix, avec de nouveaux Fab Five et de nouveaux mecs désirant un relooking, nous met tous de bonne humeur. 
• Les Grammy Awards n'arrêtent pas de lui refuser les plus grandes catégories, mais Kendrick Lamar reste zen. Il décroche le prix Pulitzer pour son album DAMN, le premier album qui ne soit pas de la musique classique ou de jazz, encore moins de hip-hop, à recevoir cet honneur.
• Le second mariage royal de la décennie, celui du prince Harry et de Meghan Markle, est l'événement le plus joyeux et médiatisé de cette année-là. La famille royale d'Angleterre ancrée dans la tradition accueille une divorcée américaine métisse en son sein. De la robe de la mariée signée Givenchy à la pièce montée à la crème de citron et au sirop de fleur de sureau en passant par le prêtre qui parle de Martin Luther King Jr. au cours de la cérémonie et Serena Williams et les acteurs de Suits : avocats sur mesure dansant toute la nuit à la réception, ça reste un mariage royal unique en son genre.
• ABC refait vivre Roseanneavec les acteurs originaux et remporte un succès phénoménal. Mais quand Roseanne Barr envoie un tweet, la série devient The Conners et la matriarche de la famille, Roseanne Conner, disparaît.
Anthony Bourdain — cuisinier devenu auteur, présentateur télé et ambassadeur globetrotteur culturel — se pend dans sa chambre d'hôtel alors qu'il est en déplacement en Alsace pour tourner sa série primée de CNN. C'est un choc indescriptible pour une société qui a besoin de vérité sans filtre et de gens qui veulent construire des ponts interculturels au lieu de bâtir des murs.
• Le Fyre Festival échoue misérablement. Les gens qui ont versé des milliers de dollars pour vivre l'expérience VIP qu'on leur avait promise sur Instagram arrivent aux Bahamas pour trouver des tentes inondées, une pénurie de nourriture et, encore pire, aucun artiste sur scène.

2019

• On aurait pu inclure Taylor Swift toutes les années précédentes, ne serait-ce que pour ses Grammys d'Album de l'année avec Fearless et 1989, ses dizaines de millions d'albums vendus, la naissance de sa célèbre bande, sa romance éclair avec Tom Hiddleston (et son débardeur !), la mise à mort de l'ancienne Taylor dans "Look What You Made Me Do", sa querelle publique avec Kanye West ou son combat acharné pour faire de l'industrie de la musique un secteur plus juste et plus équitable. Mais puisque que les American Music Awards ont nommé Swift Artiste de la décennie, on s'est dit qu'on attendrait 2019, nous aussi.
• Tom Brady a remporté sa sixième bague du Super Bowl avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre à l'âge de 41 ans. Un tel exploit n'est pas près de se répéter, qu'il s'agisse du nombre de championnats remportés, de sa longévité au sein d'une même équipe ou de son âge.
• Il en va de même pour la série Game of Thrones, qui a été diffusée pour la première fois en 2011 et qui, durant ses huit saisons, nous a divertis sans relâche, parfois dégoûtés et bouleversés, pour finir par déconcerter le public avec sa dernière saison controversée. Mais elle a aussi réinventé HBO après les Sopranos, montré que la fantasy avait une place de prestige à la télévision et remporté 58 Emmys. Et au moins, elle ne s'est pas terminée sur un écran noir abrupt.
• Les Avengers se sont rassemblés pour la dernière fois et Avengers : Endgame, avec ses adieux larmoyants et cérémonieux à l'Iron Man de Robert Downey, a engrangé 2,8 milliards de dollars, assez pour devenir le film le plus rentable de l'histoire, toutes époques confondues.
• Le paysage télévisuel était déjà plus qu'encombré mais cette année, il a fait encore un peu de place pour le lancement d'Apple TV+. Elle a connu une première bonne semaine, puis s'est vue voler la vedette par Disney Plus, qui aurait subtilisé un million d'abonnés à Netflix — et ce ne sont que les gens qui ont craqué pour Baby Yoda. Et avec l'arrivée des services Peacock chez NBC et HBO Max chez Warner Bros en 2020, la guerre des services de streaming est à nos portes.

Que la bataille pour notre loyauté et notre capacité de concentration de plus en plus courte commence !

À une super nouvelle décennie !