Pour paraphraser leur duo, ils étaient à quatre, cinq secondes de décoller... 

C'est là que Rihanna est tombée nez à nez sur l'ancien membre des Beatles. La chanteuse, créatrice de mode et businesswoman a ainsi retrouvé par hasard Paul McCartney dans un avion. Ce week-end, l'interprète de "Don't Stop the Music" est allée sur son compte Instagram pour poster une série de vidéos de sa rencontre inopinée avec Sir Paul. 

Des retrouvailles de stars. 

"Je vais vous afficher, M. McCartney", entend-on dire Rihanna, qui rigole tout en pointant son portable sur la légende de la musique. "Qu'est-ce que vous faites sur mon vol ?" 

"Qu'est-ce qui se passe ? Qui est en train de me filmer ?", a répondu Paul McCartney, amusé, devant le siège de RiRi. 

"Qui est cette plouc en train de filmer cette légende ?!", répond avec humour l'interprète de "Love on the Brain". Reine des réseaux, Rihanna a même donné un surnom à ses retrouvailles avec le musicien et chanteur de 77 ans, avec le hashtag #RihUnion. 

On se souvient que les deux légendes ont collaboré sur "FourFiveSeconds" en 2015 aux côtés de Kanye West. Le trio était aussi apparu aux Grammys la même année pour interpréter le hit. 

En novembre, l'interprète de "Hey Jude" a évoqué le fait de travailler avec l'interprète de "Follow God" à plusieurs reprises ces dernières années. 

"Je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer", a expliqué Sir Paul à Billboard à l'occasion du numéro pour le 125e anniversaire du magazine. "Je ne voulais pas que ça se déroule chez lui ou chez moi, parce que ça aurait été bizarre si l'un de nous voulait partir. On est donc allés sur un terrain neutre, un cottage au Beverly Hills Hotel, et je suis arrivé avec une guitare et mon roadie, et il y avait un clavier et une basse."

Paul McCartney a ajouté : "On racontait des histoires, et, à un moment, je lui ai expliqué que « Let It Be » était né d'un rêve à propos de ma mère, qui était morte des années auparavant et qui avait dit : « Ne t'en fais pas, qu'il en soit ainsi. » (« Let it be », en anglais.) "Il m'a dit : « Je vais écrire une chanson sur ma mère », donc je me suis assis devant le petit clavier Wurlitzer et j'ai commencé à jouer des accords, et il a commencé à chanter. Je me suis dit : « Oh, on va la finir ? », mais c'était tout. Et c'est devenu « Only One »."

Les deux artistes ont effectivement collaboré sur "Only One" avant "FourFiveSeconds" avec Rihanna. 

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.