Le prince Andrew continue de ressentir les retombées de son interview déconcertante pour la BBC, dans laquelle il a défendu son amitié avec le délinquant sexuel Jeffrey Epstein.

Selon le Times, on a demandé au duc d'York de libérer son bureau privé au palais de Buckingham.

C'est de ces bureaux qu'il gérait son association caritative privée Pitch, avec laquelle il continuera de travailler. Un porte-parole du palais de Buckingham a déclaré que la famille royale était au courant des rumeurs de sa démission et a indiqué : "Le duc continuera à travailler pour Pitch et trouvera un moyen d'aller de l'avant en dehors de ses engagements publics et en dehors du palais de Buckingham. Mais il faudra un peu de temps pour que cette transition se fasse."

Mais il semblerait que le coup porté à sa réputation ait poussé Andrew à arrêter tous ses engagements, aussi bien publics que privés. Suite à cette interview, de nombreuses œuvres de charité et organisations caritatives ont décidé de se distancer du duc d'York, y compris l'Orchestre philharmonique royal, dont Andrew était mécène.

C'est justement la décision de l'orchestre philharmonique de couper tous liens avec le duc qui a conduit Andrew à démissionner d'un certain nombre d'organisations caritatives, dont l'English National Ballet. 

 

Duchess Sarah Ferguson, Prince Andrew

Indigo/Getty Images

Bien que les rapports du prince Andrew avec le public semblent irréparables, sa famille reste à ses côtés. Au moment où Andrew annonçait sa démission et son départ du palais, le prince et la reine Elizabeth ont été vus en train de faire du cheval à Windsor.

De son côté, la duchesse d'York, Sarah Ferguson, a affirmé son soutien public à son ex-mari, un geste que leurs filles, la princesse Beatrice et la princesse Eugenie, n'ont pas encore fait. Juste avant son interview ratée, la duchesse a déclaré sur Instagram : "Je soutiens entièrement cet homme de principes, et je suis fière de lui, il n'a pas peur de faire face aux critiques et d'affirmer son sens de l'honneur et de la vérité."

Bien que le duc se retire de la vie publique, il ne perd pas ses titres royaux et continuera de recevoir un revenu de la cassette royale.

Le palais n'a pas répondu aux demandes de commentaires de E! News.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.