Kanye West, qui dirige une messe chrétienne tous les dimanches depuis un an, a fait une apparition spéciale lors de la messe du pasteur Joel Osteen dans son immense église de Lakewood à Houston dimanche.

Puis il a prononcé un discours spirituel, principalement sur lui-même.

"Désormais, le plus grand artiste que Dieu ait jamais créé travaille pour Lui", a dit en toute simplicité et en rigolant le rappeur dans une vidéo obtenue par le site people TMZ.

"Je sais que Dieu m'appelle depuis longtemps et que le diable me distrait depuis longtemps", a-t-il précisé, avant d'être applaudi. Et quand j'étais au plus bas, Dieu était là à mes côtés et m'envoyait des visions et des inspirations."

Kanye a dit se souvenir de s'être retrouvé au centre médical de UCLA après "une dépression nerveuse" en 2016.

KTRK, une filiale locale d'ABC, a également posté des vidéos du discours de Ye.

"Il y a des documents qui me montrent en train de dessiner une église... et commencer une église en plein milieu de Calabasas. Et après ça, j'ai fait l'album The Life of Pablo. J'ai dit : « C'est un album de gospel » et je ne savais pas trop comment faire ce genre d'albums, et les chrétiens qui m'entouraient étaient contraints par la société de ne pas me parler de l'Évangile, parce que j'étais une superstar. Mais Jésus est la seule superstar", a déclaré Kanye.

Jesus Is King, le nouvel album de Yeezy, inspiré par le gospel, a débuté à la première place du Billboard 200, avant de perdre une place la semaine dernière. Pendant la messe de Joel Osteen, plusieurs extraits du nouvel opus ont été joués.

Pendant son discours, le mari de Kim Kardashian, qui est devenu un fervent chrétien et un supporter de Donald Trump, a expliqué qu'on l'empêchait de parler publiquement de Jésus, surtout en Californie, un des États les plus progressistes et laïques d'Amérique.

"Le studio d'enregistrement est similaire à d'autres endroits où on vous dit de parler à voix basse et de ne pas parler aussi fort de Jésus", a poursuivi le rappeur. "Mais tout ce qui nous entoure est très bruyant. Quand je suis en Californie ou à Las Vegas, il y a des affiches qui font la publicité du trafic sexuel, parce que s'il y a une publicité pour un club de strip-tease, c'est de la publicité pour du trafic sexuel... donc si un homme qui a des problèmes avec sa famille ou son travail ressent le besoin d'aller là-bas, on finit tous par participer, c'est pareil avec la publicité incessante pour l'alcool. L'alcool est un spiritueux."

"On voit sans arrêt de la publicité pour les spiritueux. On voit sans arrêt de la publicité pour les clubs de strip-tease et autres trucs dans le genre. Mais quand on parle de Jésus, on nous dit de nous taire. « Baisse d'un ton. »", s'est emporté Kanye.

Kanye West, Joel Osteen

Michael Wyke/AP/Shutterstock

Et Yeezy d'ajouter : "Même pour quelqu'un qui loue Dieu et dit : « Ça va être un album de gospel », le diable essaie de tout faire pour détourner l'attention des gens pour qu'ils ne sachent pas comment être entièrement au service de Dieu, et toute cette arrogance, cette confiance en soi et cette impertinence que vous me voyez avoir sont désormais utilisées pour servir Dieu. J'ai l'impression de prendre position et de fixer des limites en disant que je suis au service de Dieu, et il n'y a aucune arme forgée contre moi."

À un moment, Kanye a trouvé qu'un membre du public le gênait et le lui a fait savoir poliment : "Excusez-moi. Je suis des flux de conscience quand je parle et quand vous parlez en même temps, ça me distrait. J'apprécie votre soutien, mais j'aimerais que tout le monde soit complètement silencieux, afin que Dieu puisse m'habiter tandis que je vous parle aujourd'hui."

Kanye devait organiser une de ses messes dominicales à Houston un peu plus tard dimanche.

Kanye West

Michael Wyke/AP/Shutterstock

Par le passé, Kanye s'est autoproclamé "le Michael Jordan de la musique", le "Steve [Jobs] de l'Internet, du centre-ville, de la mode, de la culture", "la personne la mieux payée dans l'univers de la chaussure", "les Ford, Hughes, Jobs, Disney de notre génération" et "la rock star n° 1 sur la planète".

En début de mois, Ye a déclaré lors du Fast Company Innovation Festival 2019 à New York, pendant une discussion avec Steven Smith, le designer en chef des chaussures Yeezy, que "lorsque les gens trouvent ça grossier quand on se dit milliardaire, je leur dis que je devrais changer mon nom en Kaney West, le génie chrétien milliardaire pendant un an, jusqu'à ce que tout le monde comprenne".

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.