Jimmy Kimmel, Jimmy Kimmel Live

La fête d'Halloween est passée, mais les parents blagueurs attendaient autre chose avec impatience : le canular annuel de Jimmy Kimmel, où les parents font croire à leurs enfants qu'ils ont mangé leurs bonbons d'Halloween.

C'est la neuvième année consécutive que Jimmy Kimmel Live diffuse ces vidéos, et on peut dire que ça ne fait pas très plaisir aux enfants.

"Je sais que c'est quelque chose que beaucoup de gens attendent toute l'année, les résultats de notre chère tradition annuelle", a lancé Jimmy au public, en présentant cette rubrique. "On m'a dit que les enfants déçus de notre première édition de 2011 étaient devenus des adultes déçus."

Comme chaque fois, il y a beaucoup de larmes et de crises sur ces vidéos et, cette année, il y a même eu quelques coups de poing. Un enfant a aussi menacé sa maman d'appeler la police quand il a découvert que ses bonbons avaient disparu !

"Si je vois Jimmy Kimmel un jour, je vais lui mettre mon poing dans la figure", a prévenu un enfant. "Il le mérite."

D'autres ont essayé de se montrer intimidants. "C'est vraiment méchant de ta part", a lancé un enfant. "Demain, je vais manger tous tes trucs, à toi. C'est vrai ! Je ne vais rien te laisser."

Essayant de justifier ses actes, la maman a déclaré qu'elle avait mangé les bonbons parce qu'elle avait faim. Mais ça n'a pas convaincu le petit garçon. "Ben...", a répondu le petit, "il fallait manger des légumes, pas des bonbons."

Certains enfants se sont quand même montrés compréhensifs. Une maman a demandé à son garçon s'il était content d'avoir retrouvé ses bonbons. À cela, il a répondu : "Un peu. Mais je t'aime plus que les bonbons."

Regardez la vidéo pour voir toutes les réactions de ces petits chérubins !

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.