Taylor Swift, MTV Video Music Awards, MTV VMAs, Red Carpet Fashion

Andrew H. Walker/Shutterstock

Il est temps de se concentrer davantage sur les disques et moins sur les relations amoureuses.

Alors que Taylor Swift continue de célébrer le succès de son album Lover, la chanteuse primée parle du sexisme qu'elle a dû affronter en début de carrière. 

En parlant avec Zane Lowe sur Beats 1 d'Apple Music, Taylor s'est souvenue d'une période où les gens "me rabaissaient" à cause de son statut amoureux.

"Quand j'avais 23 ans, les gens me rabassaient, ils faisaient des diaporamas de ma vie amoureuse en mettant des gens à côté de qui je m'étais assise à une fête une fois, et décidaient que mes chansons étaient une sorte de tour plutôt qu'une capacité ou un métier", a dit l'interprète de "ME!". "C'est une façon de prendre une femme qui fait son travail et qui réussit dans son métier et qui fait des choses, et d'une certaine façon, de trouver un moyen de minimiser cette capacité en faisant quelque chose que tout le monde adore faire dans ses moments les plus sombres, à savoir le slut-shaming."

Selon Taylor, elle voit aujourd'hui des gros titres sur de jeunes artistes qui comprennent des messages comme "une autre rupture". La formulation met l'artiste dans "un état d'esprit très triste". 

"Je ne veux pas que ça continue, et je ne crois pas que les gens comprennent combien il est facile d'insinuer qu'une artiste femme ou une femme dans notre métier fait quelque chose de mal en voulant l'amour, l'argent et la réussite", a expliqué Taylor. "Les femmes n'ont pas le droit de vouloir ces choses de la même façon que les hommes ont le droit de les vouloir." 

Pour les jeunes artistes qui vivent des situations similaires alors que leur célébrité se développe, Taylor a un message important. 

"Ne laissez rien vous empêcher de faire votre art. Faites des choses", a-t-elle partagé. "Ne vous laissez pas entraîner là-dedans de manière à ce que ça vous empêche de créer de l'art, et si besoin, faites de l'art sur le sujet, mais n'arrêtez jamais de créer." 

Pendant l'interview, Taylor a admis que les seules choses qu'elle lit régulièrement sont les informations politiques. D'ailleurs, la chanteuse a rappelé aux fans qu'il y a "de vraies indications sur mes convictions politiques" dans son dernier album. 

Voilà un indice, selon la chanteuse : écoutez "The Man", "You Need to Calm Down" et "Miss Americana & The Heartbreak", et vous comprendrez.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.