Rose McGowan

Griffin Lipson/BFA/REX/Shutterstock

Rose McGowan attaque Harvey WeinsteinLisa Bloom et David Boies et les accuse d'avoir fait des "efforts diaboliques et illégaux" pour faire disparaître ses accusations de viol en 1997 dans une nouvelle plainte déposée mercredi. 

D'après les documents judiciaires obtenus par E! News, l'actrice soutient que Weinstein, Bloom, Boies et la société privée de renseignements Black Cube ont tout mis en œuvre pour "s'assurer que l'histoire de Rose McGowan ne s'ébruite jamais, et, que si elle s'ébruitait malgré tout, personne ne la croirait". Parmi les actions mises en place, il y aurait eu du racket, des violations du Federal Wiretap Act sur l'interception de certaines communications, des atteintes à la vie privée, des escroqueries et de la détresse émotionnelle infligée intentionnellement. 

Tout aurait été mis en place pour "protéger la réputation de Weinstein, supprimer toute information négative à son sujet, faire taire et discréditer les accusatrices".

Rose McGowan maintient avoir été une des nombreuses femmes visées pour avoir essayé de donner des détails de son viol en 1997 dans son livre, Brave, paru en 2008. 

À cause de ses efforts, les avocats de la star avancent qu'elle "a énormément souffert".

Dans un communiqué publié par l'actrice, elle affirme que sa "vie a été bouleversée" par Weinstein et ses associés. "Harvey Weinstein a pu être violent et manipulateur avec des femmes pendant des décennies et cacher ses actes à leur encontre parce qu'il était entouré d'une équipe sophistiquée qui travaillait pour lui dans le but de faire taire systématiquement ses victimes et de les discréditer", avance-t-elle.

En réponse à la plainte, Phyllis Kupferstein, l'avocate de Weinstein, a déclaré à NBC News : "Une bonne fois pour toutes, on va montrer qui est Rose McGowan ; quelqu'un qui cherche à se faire de la publicité et de l'argent. À partir du moment où elle a demandé des millions de dollars pour ne pas faire connaître ses accusations sans fondement, ce que nous avons refusé, nous savions qu'elle attendait le moment opportun de le faire. Nous apporterons la preuve que cette affaire n'a aucune valeur juridique."

De la même manière, Eric George, l'avocat de Bloom, a déclaré au Hollywood Reporter que la plainte de Rose McGowan n'avait aucune valeur légale : "C'est impardonnable que Mme McGowan ait choisi d'inclure ma cliente dans sa plainte. Les faits ont leur importance. Il n'y a tout simplement aucune base factuelle ou légale pour ses attaques contre ma cliente. Nous avons hâte d'apparaître devant la cour pour mettre les choses au point."

Pour le moment, Boies n'a fait aucun commentaire concernant la plainte.

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.