Felicity Huffman, prison jumpsuit

SplashNews.com

Felicity Huffman vient d'être vue en prison pour la première fois depuis sa condamnation.

La semaine dernière, l'actrice de Desperate Housewives a commencé ses deux semaines de prison pour fraude postale, suite à son implication dans le scandale des pots-de-vin universitaires, ce que les autorités fédérales ont appelé une tentative de racket pour aider des enfants riches à intégrer les universités les plus prestigieuses des États-Unis.

Samedi, la star a été photographiée pour la première fois depuis sa condamnation, qui a eu lieu le mois dernier. On l'a vue dans la prison fédérale de Dublin, en Californie, vêtue d'une combinaison vert bouteille avec son numéro de prisonnière inscrit sur la poitrine. Elle portait également une casquette blanche, des lunettes ainsi qu'une montre ou un bracelet de surveillance.

Son mari, William H. Macy, et leur plus jeune fille, Georgia, 17 ans, sont venus lui rendre visite en prison.

Environ 1 230 prisonnières sont incarcérées dans cet établissement pour femmes, à sécurité minimale, situé à l'est de San Francisco.

Felicity Huffman, 56 ans, a été condamnée à 14 jours de prison. Elle doit sortir le 27 octobre, avec un jour d'avance, d'après les documents de la prison.

L'actrice a également écopé d'un an de mise à l'épreuve, de 250 heures de TIG, ainsi que d'une amende de 30 000 $ pour fraude postale et fraude de services honnêtes. C'est le premier parent sur 40 à être condamné dans cette affaire de racket à hauteur de 25 millions de dollars, un record en la matière dans l'histoire des États-Unis.

William Singer, dit "Rick", de la société Edge College & Career Network, le cerveau derrière ce scandale, aurait permis à Sofia Macy, la fille aînée de Felicity Huffman et William H. Macy, de passer un test d'admission à l'université dans un centre où un surveillant était désigné pour contrôler l'examen et corriger les erreurs en secret. Le couple célèbre aurait versé 15 000 $ de "pseudo contribution" à l'œuvre caritative de William Singer, qui servait en fait à blanchir de l'argent, a déterminé le FBI.

"Sur le chemin du centre d'examen, je me suis dit : « Fais demi-tour avec ta voiture", a expliqué l'actrice lors de sa condamnation. "Une des choses les plus difficiles que j'ai subies après mon arrestation a été quand ma fille m'a dit : « Je ne sais plus qui tu es. » Je suis désolée, Sophia. J'avais peur, j'ai été stupide et j'avais complètement tort. J'ai vraiment honte de ce que j'ai fait. J'ai causé plus de dommages que je ne l'aurais imaginé. Je réalise maintenant que l'amour et la vérité doivent aller de pair."

"Je peux vous assurer que dans les mois et les années qui viennent, j'essaierai de mener une vie plus honnête, d'être un meilleur exemple pour mes filles et ma famille et de continuer à utiliser mon temps et mon énergie là où on a besoin de moi. J'espère maintenant que ma famille, mes amis et ma communauté me pardonneront mes actions."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.