Cuba Gooding Jr.

Felipe Ramales / SplashNews.com

Cuba Gooding Jr. maintient son innocence.

Mardi matin, l'acteur s'est présenté à un tribunal de New York, où il a appris qu'il était accusé par deux autres femmes d'attouchements forcés.

"Aujourd'hui, l'accusé a comparu", a déclaré un porte-parole du bureau du procureur de Manhattan à E! News. "Il a plaidé non coupable de tous les chefs d'accusation."

Dans cette plainte, obtenue par E! News, l'acteur hollywoodien est accusé de quatre délits par deux femmes à deux occasions différentes. Les procureurs ont expliqué qu'ils comptaient présenter des preuves de 12 plaignantes supplémentaires, ce qu'on appelle une audience Molineux vu qu'il n'est pas accusé dans ces affaires.

L'avocat de Cuba n'a pas répondu à nos demandes de commentaires sur cette comparution.

L'avocat de l'acteur a déclaré aux journalistes attendant devant le tribunal qu'il était "choqué, révolté et complètement interloqué" par ces nouvelles accusations. L'avocat de Cuba a qualifié ces chefs d'accusation d'"incroyables".

Cuba Gooding Jr., 2017 DGA Awards

Frederick M. Brown/Getty Images

En juin, Cuba s'était livré à la police de Manhattan pour répondre aux accusations d'attouchements forcés contre lui. L'acteur était accusé d'avoir "trop bu" et d'avoir touché les seins d'une femme au Magic Hour Rooftop Bar and Lounge de New York.

À l'époque, une source proche de l'affaire a déclaré à E! News que "les caméras de surveillance l'innocenteraient". Cuba a plaidé non coupable le 13 juin.

Son avocat a déposé une demande pour rejeter la plainte, avançant un manque de preuves et se basant sur les dires de trois témoins oculaires qui contredisaient les accusations de la plaignante. Mais le juge n'a pas rejeté l'affaire.

"Nous sommes surpris que cette affaire n'ait pas été rejetée, cela indique l'hystérie, mais aussi l'environnement et le climat inhabituels qui règnent en ce moment", a déclaré l'avocat de Cuba à ABC7 New York mardi. "À tel point qu'un geste commun est maintenant perçu comme déplacé."

Quant à ces nouvelles accusations, les documents de la cour indiquent que l'incident se serait produit le 24 octobre 2018, quand Cuba aurait "touché de force les parties sexuelles et intimes d'un individu". Cuba nie les faits.

La prochaine audience de l'acteur au tribunal de New York est fixée au 13 décembre.

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.