Kesha subit un nouveau revers dans le procès pour diffamation de Dr. Luke

La chanteuse veut annuler son contrat avec le producteur.

par Cydney Contreras | Traduit par David K | oct. 11, 2019 12:17Tags
Kesha, Dr. Luke, Lukasz GottwaldJason LaVeris/FilmMagic, Jon Kopaloff/FilmMagic

Kesha vient de subir un nouveau revers alors qu'elle tente toujours de faire annuler son contrat avec Dr. Luke.

La première cour d'appel de New York confirme à E! News : "Le 26 septembre, elle s'est vu refuser une motion pour un nouveau plaidoyer et une motion pour faire appel de la décision par la cour d'appel d'Albany."

D'après les documents judiciaires obtenus par E! News, sa contre-plainte à l'encontre de Dr. Luke a été rejetée, la cour estimant que l'appel est "manifestement insuffisant et dénué de fondement". De plus, elle a jugé que les contre-demandes de la chanteuse étaient en partie "spéculatives, contredites par ses propres affirmations selon lesquelles elle avait continué de se produire en vertu de l'accord".

C'est la troisième fois que l'interprète de "TiK ToK" tente de lancer une contre-plainte à l'encontre du producteur qui l'accuse de diffamation et de rupture de contrat. 

lire
Rose McGowan interviewe d'autres femmes qui ont accusé des hommes célèbres d'abus sexuels

La bataille juridique entre Kesha et son ancien producteur fait rage depuis 2014. Tout a commencé quand la chanteuse a poursuivi l'homme pour agressions sexuelles et violence, et l'a accusé de l'avoir droguée et de l'avoir traitée de grosse. L'accusé s'est défendu, jugeant les allégations "diffamatoires" et fausses, avant de lui-même déposer une contre-plainte demandant "des dommages et intérêts conséquents pour ce comportement malveillant".

Sur le même sujet : Charlie Puth sur la bataille judiciaire entre Kesha et Dr. Luke

La star a fini par abandonner sa plainte pour agression sexuelle en 2016, mais Dr. Luke continue de l'attaquer pour diffamation.

Des grands noms de la musique comme Lady Gaga et Kelly Clarkson ont exprimé leur soutien à l'interprète de "Praying" au fil de ses batailles juridiques. Gaga avait même tweeté en février 2016 : "Il y a des gens dans le monde entier qui t'aiment @KeshaRose. Et je suis en admiration devant ton courage."

E! News a tenté de joindre les avocats de Kesha et de Dr. Luke pour obtenir un commentaire de leur part.