Meghan Markle tente la tenue décontractée.

Au cours de leur première tournée en Afrique à trois, la duchesse et le duc de Sussex ont entamé leur deuxième jour en Afrique du Sud à Monwabisi Beach au Cap. La jeune maman arborait une tenue de plein air, et ce faisant aurait brisé une tradition royale en portant une veste en jean Madewell avec une chemise blanche, un pantalon noir et des huaraches plates Brother Vellies

Si une veste en jean est loin d'être une tenue officielle pour un membre de la couronne britannique, la duchesse est connue pour son style à part en matière de mode, y compris son penchant pour les pantalons et les couleurs sombres. 

Si sa manière de s'habiller était atypique au vu de son statut, elle était parfaite pour s'asseoir dans l'herbe avec les bénévoles de Waves for Change, une organisation qui met en avant le bien-être "à travers le surf dans des communautés victimes de violence". Ces "mentors du surf" aident les jeunes à découvrir ce sport aquatique.

Avec la présence de Meghan et Harry, le groupe a organisé une activité "power hand". "Aujourd'hui, nous étions très heureux de montrer le pouvoir du Power Hand (une activité de prise de conscience pour améliorer sa propre identité) avec le duc et la duchesse de Sussex ! Cette approche basée sur la force nous aide à nous sentir calmes, forts et pleins d'espoir. Nous sommes plus qu'enchantés d'avoir l'opportunité de montrer le travail de nos incroyables mentors de #therapieparlesurf et de recevoir le soutien de champions de la #santementale aussi positifs ! Merci à @sussexroyal et à tous ceux qui étaient là aujourd'hui !", a déclaré Waves for Change sur son compte Instagram.

Meghan Markle, Prince Harry, South Africa

Samir Hussein/WireImage

Durant cette session, on a demandé aux membres de la famille royale d'évoquer leurs points forts, et Meghan a répondu "être parent". Elle en a profité pour faire un compliment à son célèbre époux, qu'elle a qualifié de "meilleur papa". Il lui a rendu la pareille en la nommant "la meilleure maman".

Le couple s'est une fois de plus mis dans l'ambiance en participant à une danse de groupe avec les membres de l'association.

Meghan Markle, Prince Harry, South Africa

Samir Hussein/WireImage

Pendant sa visite, le couple royal a parlé à la presse sur la plage, et Meghan Markle a rappelé ce qu'elle estime être le problème le plus urgent concernant la stigmatisation des maladies mentales.

"Il faut juste permettre aux gens d'en parler et de se parler, n'est-ce pas ? Et on s'aperçoit que où que l'on se trouve dans le monde, qu'on soit dans une petite communauté, une petite bourgade, ou une grande ville, tout le monde fait face aux mêmes problèmes à travers la planète."

La duchesse a ajouté : "Je pense qu'il y a une crise de conscience, et le fait qu'on puisse être tous ensemble et voir tellement de belles choses se faire sur le terrain, juste parce que des gens acceptent de se parler et que des gens sont prêts à les écouter, est énorme."

En référence à son passé, Meghan a conclu ainsi : "Ça s'applique ici, mais ça s'applique à Londres, Los Angeles, peu importe où on est, on essaie tous de s'en sortir et de trouver des sources d'optimisme."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.