Victoria Beckham explique comment la maternité a affecté sa perception d'elle-même

La star, mère de quatre enfants, a expliqué en quoi ceux-ci l'ont fait évoluer.

par Samantha Schnurr | Traduit par David K | sept. 18, 2019 12:06Tags
Victoria Beckham, Glamour UK, Autumn/Winter 2019Jan Welters

Pour Victoria Beckham, la maternité l'a fait évoluer. 

L'ex-Spice Girl, désormais créatrice de mode, est mère de quatre enfants avec David Beckham. Le couple de stars a trois garçons, Brooklyn, 20 ans, Romeo, 17 ans, et Cruz, 14 ans, ainsi qu'une fille de huit ans, prénommée Harper. Après avoir eu le premier à 25 ans, la reine de la mode a passé ces vingt dernières années à avoir des enfants et à élever sa petite famille. 

Dans un entretien accordé au Glamour anglais, la star a évoqué l'impact que le fait d'être mère a eu sur son image. "Plus je vieillis et plus je réalise ce qui me va et ce qui ne me va pas. Combien faire du sport et manger sainement est essentiel. Quand on a quatre enfants, on accepte les changements de son corps", a-t-elle reconnu. "Et quand on a des enfants, ça met les choses en perspective. On note qu'ils remarquent tout. Je ne pourrais jamais m'asseoir devant mes enfants et sauter un repas — il faut qu'ils voient leur mère manger sainement — il faut montrer aux plus jeunes qu'il faut manger équilibré et être heureux de qui on est."

lire
Dans les coulisses des vacances de luxe de David et Victoria Beckham avec Elton John dans le sud de la France

Après avoir donné naissance à quatre enfants, Victoria voit son corps "à 100 % comme un instrument", a-t-elle avoué au magazine. "J'attends beaucoup de mon corps. Je travaille beaucoup, j'essaie d'être aussi professionnelle que possible, d'être la meilleure mère, la meilleure épouse, résultat, je dois en prendre soin et m'assurer qu'il reçoit le carburant nécessaire pour travailler pendant de longues heures et être maman, et avoir l'énergie de tout faire."

Jan Welters

Alors, que dirait la star à la jeune femme qu'elle était ? Qu'il faut manger du bon gras. 

"Aujourd'hui, on sait beaucoup plus de choses sur ce qu'on mange et sur les effets de ce qu'on met dans notre corps. Plus jeune, je n'avais pas réalisé l'effet de dormir davantage, de boire plus d'eau, de manger plus sainement. Vous savez ce que je dirais à la personne plus jeune que j'étais ? De ne pas avoir peur de manger beaucoup de bon gras, ce que j'avais peur de manger", s'est-elle souvenue. "Manger du bon gras ne vous rend pas gros ! C'est bon pour la peau, les ongles et les cheveux, surtout quand on fait du sport, ce qui est mon cas, deux heures par jour. On ne peut pas avoir de muscles sains si on ne mange pas assez de gras, et on ne devrait pas s'en inquiéter."

Quand on lui demande comment elle se voit à 45 ans, Victoria répond : "Je m'accepte. Je fais au mieux avec la personne que je suis !" 

Découvrez le numéro du Glamour U.K. spécial automne/hiver 2019, disponible en kiosque et en édition numérique dès le 19 septembre.