Cara Delevingne, Marie Claire, September 2019

Thomas Whiteside

Parfois, c'est l'amour qui vous trouve, demandez donc à Cara Delevingne

Comme les fans le savent bien, la mannequin et actrice, qui sera la star de la série d'Amazon Prime Carnival Row, sort avec l'actrice Ashley Benson depuis plus d'un an maintenant. Le couple a attiré l'intérêt du public et même déclenché des rumeurs de fiançailles, mais une source a dit à E! News qu'elles n'étaient pas mariées, mais qu'elles avaient fait une cérémonie d'amitié il y a un an. 

Les deux stars gardent les détails de leur histoire secrets, mais Delevingne a parlé de sa première rencontre avec Benson dans le numéro de septembre de Marie Claire.

"On ne cherchait rien", a-t-elle dit au magazine "C'était juste très authentique et naturel." 

Dans l'interview, la star a aussi abordé son point de vue sur le genre. "Toute l'idée du genre est très figée. Je veux la faire exploser", a-t-elle dit à Marie Claire. "Je ne suis pas non-binaire, mais je me sens autant homme que femme."

L'actrice a parlé ouvertement du genre et de la sexualité, mais ça n'a pas toujours été un sujet de conversation facile. "Ma mère a décidé de me dire que le père Noël n'était pas réel. Et dans la même conversation, elle a dit : « Au fait, parlons de comment on fait les bébés »", s'est-elle souvenue. "J'ai trouvé son timing horrible." 

Par contre, le timing est plutôt bon dans sa carrière, puisqu'elle a le rôle principal dans Carnival Row avec Orlando Bloom et, selon elle, "c'est la première chose que j'ai faite où je suis vraiment actrice à part entière". 

Cara Delevingne, Marie Claire, September 2019

Thomas Whiteside

Elle a même fait ses propres cascades. "Si je ne les avais pas faites, je n'aurais pas pu être investie au niveau émotionnel", a-t-elle dit au magazine. "La physicalité est une façon très importante pour moi d'exprimer les émotions." 

De nos jours, la star de 27 ans traite son travail différemment. "Le travail était une évasion pour moi. Je n'aime plus m'en servir comme ça", a-t-elle dit. "Je veux que ce soit une plateforme, pas quelque chose qui me permette d'échapper à mes problèmes." 

Le numéro de septembre de Marie Claire sort en kiosque le 22 août.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.