Angelina Jolie, Elle, September 2019

Alexi Lubomirski

Elle en appelle à toutes les femmes "malfaisantes" !

Angelina Joliea incarné toutes sortes de femmes au cinéma, mais elle est surtout connue depuis quelques années pour son rôle de la "méchante" Maléfique. Tandis que ses fans attendent avec impatience son retour en octobre, l'actrice s'attaque à un sujet plus sombre que le film Disney. 

Dans une tribune publiée dans le numéro de septembre du Elle britannique, où elle apparaît également en couverture, la star explore l'histoire des "femmes malfaisantes" et pourquoi on les appelle ainsi. "Pourquoi le pouvoir d'une femme libre dans sa tête et son corps a-t-il toujours été perçu comme dangereux à travers l'histoire ?", commence-t-elle dans cet article inspiré.

En parlant des femmes décrites comme des "sorcières", la star trouve des similitudes avec elle-même. "Les femmes étaient accusées de sorcellerie parce qu'elles avaient une vie sexuelle indépendante, parce qu'elles disaient ce qu'elles pensaient en matière de politique ou de religion, ou parce qu'elles s'habillaient différemment", poursuit-elle. "Si j'avais vécu plus tôt, j'aurais pu être brûlée sur un bûcher plein de fois juste pour avoir été moi-même."

L'actrice militante fait également remarquer que les sociétés à travers le monde continuent de contraindre et persécuter les femmes pour les mêmes raisons qu'avant. "Depuis toujours, les femmes qui se rebellent contre ce qui est considéré comme la norme par la société, même involontairement, sont considérées comme anormales, bizarres, malfaisantes et dangereuses. Le plus surprenant reste l'étendue de ce mythe et de ces préjugés à travers les siècles et la façon dont ils continuent de polluer le monde dans lequel on vit", écrit-elle. 

"Il est surprenant de voir combien les femmes qui se présentent pour occuper des fonctions politiques dans des pays démocratiques sont décrites comme des sorcières", poursuit Angelina Jolie. "Assemblez un groupe de fortes femmes, et on parlera très rapidement de « sabbat », le terme technique pour désigner une assemblée de sorcières qui se réunissent la nuit avec le diable. Les femmes qui défendent les droits de l'homme dans de nombreux pays sont encore qualifiées de « déviantes », de « mauvaise mères », de « difficiles » ou de « débauchées »."

La célèbre humanitaire précise les nombreuses manières dont les femmes et les jeunes filles sont contrôlées et punies, y compris par des mutilations génitales, des viols ou des crimes d'honneur. "Malgré tous les progrès, l'indépendance et l'énergie créative des femmes sont souvent perçues comme une force dangereuse qu'il faut contrôler, souvent au nom de la religion, de la tradition ou de la culture", poursuit Angelina Jolie. 

Angelina Jolie, Elle, September 2019

Alexi Lubomirski

"Pourquoi dépense-t-on tant d'énergie à garder les femmes à des postes secondaires ?", demande-t-elle. "Regardez les choses comme ceci : « les femmes malfaisantes » sont juste des femmes qui en ont assez de l'injustice et des abus. Des femmes qui refusent de suivre des règles et des codes qu'on leur impose alors qu'elles savent que ce ne sont pas les meilleurs pour elles ou leurs familles. Des femmes qui refusent de se taire ou d'abandonner leurs droits, même si elles risquent la mort, la prison ou le rejet de leurs familles et de leurs communautés. Si ça c'est être malfaisantes, alors le monde a besoin de plus de femmes malfaisantes."

Pour conclure, l'actrice rappelle l'importance d'un esprit fort, une leçon qu'elle enseigne à ses filles. "Il n'y a rien de plus attirant, voire envoûtant, qu'une femme qui est indépendante et qui a ses propres opinions. Je dédie ces mots à toutes les femmes malfaisantes et aux hommes qui les comprennent."

Le numéro de septembre du Elle anglais sera disponible à partir du 27 août. 

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.