Visitez la maison de Cara et Poppy Delevingne à Los Angeles : bunkers insonorisés, flippers Playboy et plus encore

Les stars offrent à leurs fans un aperçu de leur maison dans Architectural Digest

par Elyse Dupre | Traduit par Françoise Sawyer | août 06, 2019 12:56Tags
Cara Delevingne, Poppy Delevingne, Architectural DigestTrevor Tondro for <i>Architectural Digest</i>

Quel est le point commun entre un bunker insonorisé, un lustre avec des singes et un flipper Playboy ? On les trouve tous dans la maison de Cara Delevingne et Poppy Delevingne

Les sœurs ont offert une visite de leur résidence aux lecteurs du numéro de septembre d'Architectural Digest.

Personne ne choisirait de vivre avec son frère ou sa sœur, mais cette décision était parfaite pour les deux membres de cette célèbre famille. 

"On peut se sentir seul à Los Angeles", a déclaré l'actrice de Carnival Row. "Il faut vraiment faire des efforts pour rencontrer des gens. Vu que l'une de nous devait toujours venir ici pour une raison ou une autre, c'était plus logique d'habiter en famille."

Mais les sœurettes font tout pour entretenir leur vie privée. Selon le magazine, cette propriété des années 50 "gracieuse et sans prétention" comprend deux chambres principales, chacune avec son propre étage et sa propre entrée.

lire
Orlando Bloom et Cara Delevingne entretiennent une liaison secrète et magique dans la bande-annonce de Carnival Row

La suite très éclairée de Poppy comprend un mur recouvert de papier peint à la main et signé de Gournay avec des singes et des toucans au milieu d'arbres.

"Pour ma chambre ici, je voulais une ambiance calme, avec du rose et du bleu pâles, des tapis marocains et des tissus super doux", a-t-elle expliqué au magazine. "On se croirait au paradis." 

Trevor Tondro for <i>Architectural Digest</i>

La chambre de Cara est un peu différente. Architectural Digest décrit l'antre du top-modèle comme étant "d'un style plus morose, rappelant un club privé pour hommes, mais avec un certain sex-appeal".

"La chambre ressemble au manoir Playboy avec une touche d'art déco et des motifs David Hicks ajoutés en plus", a déclaré Cara en décrivant sa chambre, qui comprend un lit large de 3 mètres sur une plateforme à miroir. "Je voulais reprendre le concept de la garçonnière et le transformer à ma façon."

L'une des chambres est "un bunker insonorisé pour les fêtes", qui comprend des murs tapissés de moquette, une barre de strip-teaseuse, des lumières disco et des tableaux de femmes seins nus en velours noir.

La maison est aussi très colorée. Des tissus d'ameublement roses et verts dans le salon à la salle à manger couleur émeraude, en passant par un lustre avec des singes, leur maison à deux étages ne manque pas de personnalité.

Pour découvrir d'autres photos de leur maison, regardez la vidéo ci-dessus ou procurez-vous le nouveau numéro d'Architectural Digest.