Naomi Campbell affirme qu'on lui a interdit l'entrée dans un hôtel français à cause de sa couleur de peau

La mannequin légendaire est revenue sur un incident qu'elle a vécu.

par Samantha Schnurr | Traduit par Françoise Sawyer | juil. 31, 2019 08:29Tags
Naomi Campbell, 2019 Met Gala, Red Carpet FashionsEvan Agostini/Invision/AP

Naomi Campbell continue de se battre contre le racisme.

Paris Match a interviewé la mannequin de légende et lui a demandé si, en matière de diversité, elle avait tracé la voie pour la nouvelle génération de top-modèles.

Bien que des progrès aient été faits dans le milieu de la mode ces dernières années comparé aux années 90, Campbell a expliqué que le défi était permanent.

Dans cette interview en français, la pro des défilés s'est rappelée un incident dans le sud de la France au cours du Festival de Cannes.

Selon Campbell, elle avait été conviée à participer à un événement dans un hôtel dont elle a préféré taire le nom. Mais son amie et elle n'ont pas pu entrer à cause de la couleur de sa peau.

Elle a expliqué que l'homme à l'entrée de l'hôtel a prétexté que le lieu était complet, mais il a laissé passer d'autres personnes.

Pascal Le Segretain/Getty Images

C'est donc à cause de moments révoltants comme celui-là que Campbell continue de s'exprimer et de se faire entendre, des incidents qu'elle vit depuis des dizaines d'années. 

"Je me battais pour avoir le même cachet que mes collègues [blanches] qui faisaient le même travail", a-t-elle expliqué au Vogue australien en avril en parlant de ses débuts.

"Ce n'est toujours pas complètement équilibré", a-t-elle confié au mensuel de mode en parlant de ce milieu au niveau mondial. "Je suis l'égérie d'une nouvelle campagne, et on m'a dit qu'à cause de ma couleur de peau, un certain pays n'allait pas utiliser ma photo... Ça m'a ramenée à la réalité. Je ne crois pas à la surmédiatisation, alors ça m'a aidée à garder une certaine perspective sur les choses. J'aimerais entendre que, de nos jours, les mannequins [de couleur] ont les mêmes opportunités et cachets dans la publicité."