Seule Kim Kardashian pouvait porter ce body doré à la Maison-Blanche

La star de E! et sa fille, North West, auraient eu droit à une visite privée du 1600 Pennsylvania Avenue

par McKenna Aiello | Traduit par David K | juil. 26, 2019 08:45Tags
Kim KardashianTodd / SplashNews.com

Que diriez-vous d'une série intitulée Kim Kardashian à Washington

La star de E! a conclu sa dernière visite en date dans la capitale américaine à la Maison-Blanche jeudi. Vêtue d'un body doré porté avec un tailleur-pantalon couleur camel avec des bottines assorties, Kim a été repérée à son arrivée à 1600 Pennsylvania Avenue avec sa fille North West, et sa grand-mère MJ Campbell, qui vient de fêter ses 85 ans. 

Le site TMZ rapporte que Mme Kanye West et le reste de sa famille ont eu droit à une visite privée de la résidence de Donald Trump, qu'elle aurait rencontré pour continuer de discuter de la réforme des prisons, un sujet qui lui tient à cœur. En début de semaine, Kim a rencontré des détenus de la maison d'arrêt du District of Columbia dans le cadre de son futur documentaire sur Oxygen, intitulé Kim Kardashian: The Justice Project. 

lire
Kim Kardashian évoque son manque d'assurance par rapport à son corps et les moments qui l'ont "brisée"

L'émission de deux heures, dont on ignore la date de diffusion pour le moment, suivra la mère de quatre enfants en train d'essayer d'améliorer le système pénal américain. 

Suite à sa visite à la prison de Washington mercredi, elle a tweeté son soutien au programme de scolarité de la prison de Georgetown, une initiative en parallèle avec l'université de Georgetown et l'établissement pénitentiaire, dont le but est d'offrir des cours et une série de conférences aux détenus. 

Tout le monde devrait connaître ce programme. Il change des vies ! Chaque prison en a besoin !

Il est possible que Kim ait discuté avec Donald Trump du sort d'A$AP Rocky, qui est actuellement en prison en Suède. Kanye West et elle ont demandé à la Maison-Blanche d'intercéder en sa faveur dans cette affaire d'agression dont est accusé le rappeur suite à une bagarre et pour laquelle il a été officiellement inculpé par des procureurs suédois. 

"Redonnez sa LIBERTÉ à A$AP Rocky", a tweeté Trump jeudi. "On fait tellement pour la Suède, mais ça n'a pas l'air de marcher dans les deux sens. La Suède devrait se concentrer sur ses vrais problèmes de criminalité ! #LibérezRocky."