Johnny Depp, James Franco, Amber Heard

Luo Yunfei/China News Service/VCG/VCG via Getty Images; Venturelli/WireImage; Neilson Barnard/Getty Images

Les avocats de Johnny Depp auraient l'intention de citer à comparaître James Franco dans le cadre du procès pour diffamation intenté à son ex-femme, Amber Heard

Si l'on en croit The Blast, l'acteur de The Deuce devrait être assigné à comparaître à propos de vidéos de surveillance le montrant entrer dans un ascenseur avec Amber Heard quelques heures après une énorme dispute avec Johnny Depp. La querelle aurait laissé l'actrice avec de multiples bleus au visage et au corps. Mais Johnny Depp a toujours prétendu qu'elle aurait en fait peint ses ecchymoses pour être vue sous un "jour positif" par le public.

De plus, dans le procès pour diffamation entamé en mars, l'acteur de la saga Pirates des Caraïbes avance que les accusations d'abus d'Amber Heard à son encontre ont "été réfutées par deux policiers ayant répondu à ses appels, une litanie de témoins neutres et 87 nouvelles vidéos de surveillance récemment obtenues".

L'enregistrement a eu lieu un jour avant qu'Amber Heard ne demande le divorce à Johnny Depp. Dans les documents juridiques, l'actrice citait des "différends irréconciliables", avant de l'accuser de violences conjugales, alors que leur séparation s'envenimait.

Malgré l'assignation à comparaître de James Franco, Eric M. George, l'avocat d'Amber Heard, précise dans un communiqué adressé à E! News que la vidéo de James Franco et l'actrice n'a "aucun rapport".

Il ajoute : "À un moment, Amber Heard et James Franco habitaient dans le même immeuble et ont pris l'ascenseur en même temps. C'est tout. Johnny Depp et son équipe essaient sans succès de construire une histoire salace à partir de cette vidéo hors sujet depuis des semaines. C'est pathétique." 

Pendant ce temps, l'avocat de l'acteur fétiche de Tim Burton a déclaré à The Blast : "Nous nous intéressons à James Franco et Elon Musk en tant que témoins factuels parce que nous avons la preuve qu'ils ont vu le visage d'Amber Heard entre le moment où elle prétend que M. Depp l'aurait frappée au visage le 21 mai et le jour où elle est allée au tribunal avec des « bleus » qu'elle se serait peints pour obtenir une injonction restrictive temporaire le 27 mai."

E! News a contacté les avocats de James Franco et Johnny Depp pour obtenir leurs commentaires.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.