Halsey, 2019 iHeartRadio Music Awards

Kevin Winter/Getty Images for iHeartMedia

Halsey est comme un livre ouvert. 

Alors qu'elle fait la couv' du numéro "Hot Issue" de Rolling Stone, la chanteuse s'est confiée en toute franchise sur sa vie actuelle, et aucun sujet n'était tabou. Au moment de l'entretien, la star était dans une "phase maniaque prolongée", d'après le magazine, le résultat de troubles bipolaires. Mais la jeune femme de 24 ans savait que ça finirait par passer. 

"Je sais que je vais être super déprimée et de nouveau super ennuyeuse bientôt", a-t-elle expliqué à la publication, en référence aux sautes d'humeurs liées à sa maladie. "Et je déteste penser comme ça. À chaque fois que je me réveille et que je me rends compte que je traverse de nouveau une période dépressive, je suis dégoûtée. Je me dis : « Merde ! Merde ! Ça recommence ? OK... »"

L'interprète de "Without Me" a fait des changements dans sa vie ces derniers temps, puisque Rolling Stone révèle qu'elle ne fume plus de joints, ne boit plus d'alcool fort et ne se drogue plus. "J'entretiens toute ma famille", a-t-elle précisé. "J'ai plusieurs maisons, je paie des impôts, j'ai un business. Je ne peux pas passer ma vie dehors à me défoncer en permanence." 

D'après Halsey, son succès lui a permis de se poser parce qu'elle "doit rendre des comptes".

"J'ai été internée deux fois depuis [que je suis devenue] Halsey, et personne n'est au courant. Mais je n'ai pas honte d'en parler aujourd'hui", a-t-elle avoué à Rolling Stone. "Ça a été mon choix... J'ai dit à [mon manager] : « Je ne vais rien faire de mal à l'instant, mais j'en suis à un point où j'ai peur que ce soit le cas, donc je dois régler ce problème. » Ça arrive encore à mon corps. Je sais maintenant quand il faut prendre les devants." 

La chanteuse a aussi pris les devants concernant une future grossesse après qu'on lui a découvert une endométriose et suite à une fausse couche. Elle avait prévu de congeler ses ovules, mais après avoir changé son mode de vie et avoir subi une opération, ce n'est plus nécessaire. 

"J'ai dit : « Attendez, qu'est-ce que vous venez de dire ? Vous venez de dire que je peux avoir des enfants ? »'', s'est souvenue Halsey en apprenant la nouvelle de la part de son médecin. "C'était le contraire d'apprendre qu'on est au stade terminal d'une maladie. Puis j'ai appelé ma mère en pleurant."

Halsey, Rolling Stone, 2019

Paola Kudacki for Rolling Stone

Au cours de l'entretien, l'interprète de "Eastside" a également évoqué le fait de faire face à celui qui l'avait agressée sexuellement il y a quelques années après qu'elle est devenue célèbre, en précisant à Rolling Stone que cette personne "a pris ça très au sérieux, avant de faire une cure de désintox et de suivre une thérapie".

Mais cette expérience a laissé Halsey, qui avait déjà été agressée sexuellement, amère. "Voilà ce qui est merdique d'après moi... un jeune homme cherche le succès et le pouvoir afin de l'utiliser pour contrôler des gens, et une jeune femme cherche le succès et le pouvoir afin de ne plus avoir peur d'être contrôlée", a-t-elle confié à Rolling Stone. "C'est une illusion, un put*** de mensonge. Peu importe le niveau de succès et de notoriété, quand vous êtes une femme, vous n'êtes jamais en sécurité. Jamais."

Le numéro "Hot Issue" de Rolling Stone sera disponible dès le 2 juillet. 

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.