Game of Thrones, Season 8, Episode 5

HBO

Plusieurs semaines sont passées, et on parle encore de Game of Thrones et des décisions prises par Daenerys Targaryen (Emilia Clarke) dans l'avant-dernier épisode de la série médiévo-fantastique. Dans "The Bells," Dany détruit le King's Landing, tuant plein d'innocents sur son dragon, Drogon.

De nombreux téléspectateurs se sont étonnés de l'attitude de Daenerys qui pendant des années militait pour sauver les innocents et mettre un terme à l'esclavage.

"La manière dont elle a traité les humains, compte tenu de ses convictions, signifie qu'elle va finir par les mettre de côté", a expliqué le réalisateur Miguel Sapochnik à IndieWire.

Au début de l'épisode, Daenerys fait face à la mort de Missandei, sa fidèle conseillère et amie (Nathalie Emmanuel). Le metteur en scène a précisé qu'il voulait souligner le fait qu'elle n'avait plus de doute sur sa capacité à prendre des décisions.

"Elle ne se pose plus de questions, c'est la différence qui indique qu'elle a perdu la tête", a-t-il ajouté. "Ce qui fait de nous des humains, c'est qu'on se demande si on prend les bonnes décisions ou pas."

Une fois qu'elle a décidé de détruire la ville, le réalisateur a décidé de ne plus montrer son personnage.

"À ce moment-là, on n'a plus besoin de la voir", a argué le réalisateur à propos des scènes de destruction. "On a décidé de ne pas la montrer en contre-champ. Quand elle prend cette décision, elle ne fait plus qu'un avec le dragon."

Dans une vidéo des coulisses du tournage, Emilia Clarke a expliqué que Daenerys a toujours été seule.

"Tout l'a conduit à ce moment, et là voilà, seule. On a tous cette partie en nous qui nous fait nous dire : « Je vais renverser ce gâteau au chocolat. » [Elle rit.] « Et ensuite, je vais me barrer. » On ne peut pas toujours être dans ces dilemmes moraux. Je ne suis pas en train de dire qu'un gâteau au chocolat est un dilemme moral – mangez autant de gâteau que vous voulez – mais je parle de notre lutte intérieure", a précisé l'actrice.

David Benioff et D.B. Weiss, les co-créateurs de Game of Thrones, ont déclaré que ce personnage avait été mis à l'épreuve un nombre incalculable de fois.

"Et si les circonstances avaient été différentes, je ne pense pas que Dany aurait agi ainsi. Si Cersei ne l'avait pas trahie, si Cersei n'avait pas exécuté Missandei, si Jon ne lui avait pas dit la vérité", a expliqué David Benioff. "Si toutes ces choses s'étaient déroulées différemment, je ne pense pas qu'on aurait vu ce côté-là de Daenerys Targaryen."
 
D.B. Weiss a ajouté que voir Red Keep avait aussi été un élément déclencheur.

"C'est à ce moment-là, sur les murs de King's Landing, quand elle voit ce symbole de tout ce qu'on lui a pris elle prend la décision de s'impliquer personnellement. On voulait juste qu'elle incarne la mort qui plane, du point de vue des gens qui vont être les victimes du dragon", a-t-il précisé. "La plupart du temps dans ce genre d'histoires, on a tendance à se focaliser sur les figures héroïques et à ne pas prêter trop attention aux gens qui souffrent des conséquences des décisions prises par ces héros, et on voulait vraiment que le point de vue et l'empathie soient dirigés vers le sol à ce moment-là parce que ces gens paient le prix des décisions qu'elle prend."

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.