Gina Rodriguez parle de sa dépression, de ses angoisses et de ses pensées suicidaires

"J'ai commencé à me dire... tout ira mieux une fois que je ne serai plus là", a partagé la star de Jane The Virgin.

par Jamie Blynn | Traduit par David K | juin 18, 2019 13:17Tags
Gina Rodriguez, Miss Bala PremiereJohn Salangsang/Shutterstock

Gina Rodriguez ne cache pas ses troubles mentaux. 

La star de la série Jane the Virgin avait abordé ses crises d'angoisse sur Instagram dès 2017. Et aujourd'hui, au cours d'une interview avec Kate Snow de NBC au Kennedy Forum, elle en dit plus sur son combat.

"Je pense avoir commencé à faire face à la dépression vers 16 ans", a expliqué l'actrice de 34 ans. "J'ai commencé à me dire… tout ira mieux quand je ne serai plus là. La vie sera plus facile. Tous les malheurs, tous les problèmes s'envoleront. Alors je n'aurai plus à échouer ou à réussir, n'est-ce pas ? Alors toute cette pression à surmonter aura disparu."

Alors qu'elle tournait récemment le final de la saison de sa série de la chaîne CW, l'actrice a fait une crise de panique.

"Il y avait des moments où je n'arrivais plus à passer outre et à aller de l'avant", a-t-elle reconnu. "Et je suis une de ces personnes, on l'est ou on ne l'est pas, qui se dit : « Je gérerai ce problème plus tard. Je m'en occuperai plus tard. Je dois juste faire ce truc maintenant. » On fait tout ça en sachant pertinemment qu'il y a un petit dragon silencieux dans sa tête."

lire
Les histoires de la phase fofolle de Gina Rodriguez vont vous surprendre

"Cette saison, c'est la première fois où j'ai dû arrêter de tourner", a ajouté Gina Rodriguez. "J'ai eu une saison très mouvementée et pour la première fois, je n'ai pas eu peur de dire : « Je ne peux pas. »"

Aujourd'hui, la star s'exprime pour montrer aux autres femmes et jeunes filles qu'elles aussi peuvent agir de la même façon. On apprend aussi que les problèmes mentaux étaient un sujet tabou dans sa famille.

"Ça doit faire partie des conversations que j'ai avec ces jeunes filles", reconnaît Gina Rodriguez, qui vient d'épouser Joe LoCicero. "Je ne peux pas leur dire de sortir et de réaliser leurs rêves et d'ignorer tout le reste."

Les crises d'angoisse et la dépression sont souvent des symptômes de la thyroïdite de Hashimoto dont elle souffre, avait-elle indiqué dans un entretien accordé à Self en 2018, précisant qu'elle ne se laisserait pas abattre : "Rien ne m'a jamais arrêtée."

La star de Carmen Sandiego a également révélé qu'elle avait pris trop de médicaments pour sa thyroïde, qui avaient causé des palpitations cardiaques et entraîné des crises d'angoisse. Après avoir réduit la dose, sa vie a changé.

"C'est très important d'être très attentif à ce qu'on ressent", a-t-elle précisé à la publication. "Je ne m'attendais pas à ça. Je ne me disais pas : « D'accord, je vais choper une maladie qui m'oblige à être super attentive. » Je n'ai pas envie d'être super attentive en permanence."