Pourquoi Jessica Alba a décidé d'aller voir un psy avec Honor, sa fille de 10 ans

L'actrice a expliqué que son choix venait de la façon dont elle avait été élevée.
par Samantha Schnurr | Traduit par David K | juin 06, 2019 05:33Tags
Sur le même sujet: Pourquoi Jessica Alba suit une thérapie avec sa fille Honor

Jessica Alba est une maman qui s'exprime. 

La star de L.A.'s Finest et créatrice de The Honest Company souhaite s'améliorer en tant que parent, même si elle n'a pas été élevée dans ce sens. Comme elle l'a expliqué samedi, lors de Her Conference au cours de son Campus Media annuel, elle suit une thérapie avec sa fille ainée, Honor Warren, seulement âgée de 10 ans. 

Jessica a expliqué au Hollywood Reporter avoir choisi d'y aller avec son aînée pour "apprendre à être une meilleure mère et à mieux communiquer avec elle".

Ce choix n'était pas vraiment une possibilité pour l'actrice en grandissant. "Certaines personnes, comme mes parents, pensent qu'il suffit de parler à un prêtre et le tour est joué", a-t-elle déclaré devant le public lors de la conférence, selon THR. "Je ne suis pas très à l'aise à l'idée de lui parler de mes sentiments." 

Jessica a ajouté : "Je n'ai pas grandi dans un environnement où on parlait de ces choses-là, il fallait les réprimer et passer à autre chose... Le fait de simplement parler à mes enfants est déjà une grande source d'inspiration."

lire
Regardez Jessica Alba et ses enfants faire visiter leur maison à 10 millions de dollars

L'actrice et mère de trois enfants, avec son mari Cash Warren, souhaite que la communication se poursuive avec sa future pré-ado en évitant les drames. Comme elle l'a avoué à Jimmy Fallon dans The Tonight Show ce mois-ci : "Émotionnellement, je ne suis pas prête pour une pré-ado ou une ado, avec les hormones et les béguins."

La star a poursuivi son raisonnement : "Je n'encourage pas les drames, donc je dis : « Honor, avoir un petit ami n'est pas approprié pour toi. Ça n'a aucun sens. Tu es en 5e, où est-ce que tu vas aller ? »"

"Et elle : « Mais maman », elle en fait tout un drame et je lui ai dit : « Honor, on ne fait pas de drame à la maison et elle me répond : « Mais Maman, j'adore les drames. »"