Marlon Wayans

Earl Gibson III/Getty Images

Marlon Wayans nous donne une leçon d'amour.

L'acteur de 46 ans vient de rendre hommage à sa fille, Amai Wayans, dans un post émouvant publié sur Instagram à l'occasion du Mois des fiertés. Le fier papa a publié une photo de la jeune femme assise dans son jardin et montrant la semelle arc-en-ciel de sa paire de Vans, pour rappeler le drapeau de la fierté LGBT.

"Joyeuse pride à celle qui me rend fier", a-t-il écrit. "Je ne changerais rien chez toi. Je t'aime plus que tout et plus encore."

Le cliché de Marlon Wayans a reçu plus de 116 000 likes à l'heure où nous publions cet article, ainsi qu'une pluie de commentaires positifs et négatifs concernant la sexualité d'Amai. Si Gabrielle Union et La La Anthony ont applaudi l'acteur pour ses mots, d'autres ne partagent pas cet avis.

Un commentaire a ainsi déclaré : "Elle n'est pas assez âgée pour comprendre de quoi il retourne vraiment. Tu as le pouvoir de changer des vies, mec, ne lui apprends pas ça."

Marlon Wayans a répondu en défendant sa fille et son choix de vie.

D'après une capture d'écran réalisée par Comments By Celebs, la star a écrit : "Elle a 19 ans. Elle est qui elle est, jusqu'à ce qu'elle en décide autrement. Je l'aime pour ce qu'elle est, pas pour ce que je veux qu'elle soit."

Une des abonnées de l'acteur de Requiem for a Dream l'a invité à ignorer les commentaires. 

"Je suis sûre que vous pouvez effacer ces commentaires négatifs", a-t-elle écrit. "Restons positifs. Pourquoi certaines personnes ont-elles un avis si tranché ? Je prie pour qu'elles se noient dans leur négativité."

Marlon a expliqué qu'au contraire il voulait que les commentaires en question restent, pour une raison importante.

Il a écrit : "J'ai pensé à les effacer, mais j'ai besoin que le monde voie que l'ignorance existe encore. Être objectif sans obstacles est un triomphe inutile. Un jour, nous connaîtrons l'amour inconditionnel. Grâce à ma fille, j'en suis plus proche. Je ne suis pas Dieu, je ne juge pas, je me contente d'AIMER. Et je prie encore pour les rageux parce que je refuse de les juger, je ne fais qu'aimer."

L'acteur a publié un certain nombre de posts par le passé louant sa fille et sa famille. Amai a eu 19 ans le 24 mai et Marlon a écrit que son "but dans la vie avait changé" après sa naissance.

"Le 24 mai 2000, je t'ai sortie du ventre de ta mère, je t'ai tenue dans mes bras et mon monde a changé. Mon but dans la vie a changé. J'ai arrêté de vivre pour moi... J'ai vécu pour toi, pour ma famille, pour nous. Tu m'as donné un but dans la vie. Tu m'as rendu tendre, tu m'as fait communiquer, tu m'as rendu humble, tu m'as rendu attentif, tu m'as fait écouter, tu m'as fait grandir", a-t-il encore écrit.

Marlon a ajouté qu'il a souvent encouragé sa fille à aller dans une direction, mais qu'elle l'a souvent défié en allant dans l'autre sens.

"Tu as une forte personnalité et ça a toujours été le cas", a-t-il dit à propos de sa fille. "J'ai essayé de faire de toi une droitière, mais tu as dit : « Non, mec, GAUCHÈRE. » J'ai essayé de faire de toi une hétéro, mais tu as dit : « Non, mec, gay. » J'ai forcé pour que les choses soient à ma manière, mais tu as dit : « Pourquoi ? »"

Le même jour, l'acteur a posté une photo de lui en train d'embrasser sa fille sur le front accompagnée du message suivant : "Tu es ici en sécurité. Quand le monde t'em***de, viens dans les bras de papa pour être en sécurité et être aimée. Je suis là pour toi. Tu seras toujours mon bébé."

Un certain nombre de célébrités se sont exprimées à l'occasion du Mois des fiertés en apportant leur soutien à la communauté LGBTQ. Taylor Swift, par exemple, a offert un concert très coloré lors du Wango Tango 2019 samedi pour interpréter "ME!" dans une tenue à franges arc-en-ciel. Un peu plus tôt ce jour-là, la chanteuse a posté une photo d'une lettre qu'elle a écrite à son sénateur pour l'encourager à voter en faveur de l'Equality Act, un projet de loi sur l'égalité.

La star a déclaré à propos de la discrimination dont souffrent les LGBTQ : "Le fait que des citoyens américains se voient refuser des emplois ou des logements à cause de qui ils aiment ou de leur identité est à mon avis anti-américain et cruel."

Le Prince Harry et Meghan Markle se sont également exprimés à l'occasion du Mois des fiertés en rendant hommage à Lady Di, la mère d'Harry, et à son travail caritatif en ce sens.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.