R. Kelly, Mug Shot

Chicago Police Department

R. Kelly vient d'être inculpé de 11 nouveaux chefs d'accusation d'abus sexuels, confirme E! News. 

Un porte-parole de la cour d'assises du comté de Cook dans l'Illinois a déclaré : "11 nouveaux chefs d'accusation liés à des agressions sexuelles et à des abus sexuels ont été déposés contre R. Kelly."

D'après les documents légaux obtenus par E! News, les procureurs ont déposé de nouveaux chefs d'accusation à l'encontre de la star déchue de 52 ans, notamment pour agression sexuelle, agression sexuelle aggravée et abus sexuels aggravés. Concernant les accusations d'abus sexuels aggravés, trois des victimes présumées ont entre 13 et 16 ans.

De plus, quatre des accusations d'agression sexuelle aggravée sont dites "classées X". Dans l'Illinois, cela signifie que les charges qui pèsent contre R. Kelly sont passibles d'un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 30 ans.

Cependant, Darryl Johnson, l'attaché de presse du chanteur, estime que les accusations sont "anciennes", comme il l'a expliqué à E! News : "Nous savions qu'elles allaient arriver et c'est ce qui s'est passé. Il ne va pas aller en prison. Nous n'avons pas encore tous les détails."

Steve Greenberg, l'avocat de R. Kelly, a partagé l'analyse de Darryl Johnson, dans un tweet : "#RKelly n'est PAS accusé dans une nouvelle affaire. Il a été de nouveau inculpé dans une affaire déjà existante, avec la même victime présumée et à la même période (il y a une décennie) Ça ne change rien."

Me Greenberg a ajouté : "Il s'agit de la même affaire, mais avec une inculpation différente, de la même victime présumée, de la même période, des mêmes faits. Nous nous attendons au même résultat."

R. Kelly,  Steve Greenberg

AP Photo/Paul Beaty

Les nouvelles accusations à l'encontre de R. Kelly s'ajoutent à celles du début d'année.

Comme l'indiquait E! en février, le chanteur a été inculpé de dix chefs d'accusation pour abus sexuels aggravés dans le comté de Cook. Les documents ont indiqué qu'il y avait quatre victimes présumées, neuf des chefs d'accusation de Kelly impliquant des victimes présumées âgées de 13 à 16 ans au moment des faits. Sur le moment, l'avocat du chanteur a plaidé non coupable pour son client.

Malgré les récentes inculpations dont il fait l'objet, R. Kelly continue de nier les accusations d'abus sexuels et de comportements sexuels abusifs comme il le fait depuis des années.

Il devrait être présenté à un juge le 6 juin, si l'on en croit le greffier du comté de Cook.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.