Liam Payne, June 2019, Esquire Middle East

Greg Williams/Esquire Middle East

La paternité, la musique, la vie : Liam Payne cherche les réponses.

À 25 ans, l'artiste semble avoir vécu toute une vie après être devenu une star internationale il y a près d'une décennie en tant que membre de One Direction. Suite au break indéfini du groupe, le chanteur s'est lancé en solo avec plusieurs singles et un EP. Malgré son succès, on dirait que la star n'a pas encore complètement trouvé son style. 

"« Strip That Down » était incroyable, et j'étais très content de son succès, mais ce n'était pas forcément fidèle à ce que je suis vraiment", a-t-il dit à Esquire Middle East dans une nouvelle interview pour le numéro de juin 2019. "J'ai toujours trouvé, pour commencer, qu'avec toutes les chaînes et les vêtements et la mode, je me cachais derrière quelque chose. On a fait un milliard de streams de « Strip That Down », mais c'est un peu trop entêtant et, à un moment donné, on se dit : « Qu'est-ce que je fous là ? » C'est comme si on était coincé en pleine mer, et on se dit : « Ce serait vraiment sympa de rentrer maintenant. »" 

Payne a dit : "Mon style et mon sens de la mode sont assez décontractés maintenant, parce que je suis comme ça. Je ne ressens plus le besoin de me cacher derrière mes vêtements. Je peux enfin être qui je suis et m'amuser." 

Comme il l'a expliqué au magazine, le son de One Direction n'était pas vraiment lui non plus. "Quand on faisait nos trucs de boys band, ce n'était pas vraiment mis en scène, mais disons qu'on connaissait bien notre public", a-t-il dit. "On faisait des tournées à guichets fermés avant même d'avoir fait un album. Puis les producteurs de disques disaient : « Oui, vous remplissez des stades. » Et nous : « Bon, il nous fait des refrains plus longs : le genre de chansons que les gens peuvent chanter dans un stade. » On composait en fonction des tournées." 

Comme Payne l'a reconnu au magazine : "C'est un peu le monde à l'envers... Bien sûr, les gens ne composent pas comme ça, en général. Mais on n'avait pas le temps, c'était : « Vite ! Il nous faut un autre hit, et encore un autre ! » C'était plus facile de composer dans ces circonstances, car il fallait remplir beaucoup de conditions." 

Et il a avoué : "Ce ne serait pas forcément mon style de musique aujourd'hui — ce n'était pas une musique que j'écouterais — mais je savais m'y prendre, si vous voyez ce que je veux dire ?" 

MTV Video Music Awards, Niall Horan, Louis Tomlinson, Liam Payne, Zayn Malick, Harry Styles of One Direction

Kevin Winter/Getty Images

Maintenant, presque huit ans après la sortie de leur premier album de groupe, Payne est non seulement artiste en solo, mais aussi papa. En 2017, il a eu son premier enfant, un fils, Bear, avec son ex Cheryl Cole, un rôle qu'il a mis un certain temps à cerner.

"Les gens insinuent qu'une ampoule s'allume et tout à coup, on est papa... mais non. [Être père] est quelque chose qu'on apprend, et je n'ai pas peur de dire qu'il faut plus d'une p**ain de minute pour comprendre ce qu'il faut faire", a-t-il dit à Esquire Middle East. "Le fait de ne pas comprendre, c'est le plus difficile... surtout quand on a un petit qui ne comprend pas comment communiquer et que vous ne comprenez pas ce qu'il veut."

Liam Payne, June 2019, Esquire Middle East

Greg Williams/Esquire Middle East

Être papa est un des éléments intimidants de sa vie. Payne a aussi parlé de son combat contre l'agoraphobie, une anxiété qui comprend une peur des lieux ou situations qui peuvent provoquer la panique, le sentiment d'impuissance et l'embarras, suite à sa célébrité virale survenue très tôt. 

"Je ne quittais jamais la maison. Et j'en souffre un peu parfois, il y a des jours où je ne veux pas sortir de chez moi. Même pour aller au supermarché. J'allais me commander un café à Starbucks et je transpirais, en me demandant si je faisais bien ou pas. Je me disais : « Pu***n, je veux pas être ici »", a-t-il expliqué. "Avant, j'avais même ce problème quand j'allais dans des stations-service et quand je payais mon essence. Je le ressens encore. Je ressentais cette angoisse terrible, je transpirais dans ma voiture en me disant : « Je ne veux pas faire ça. »" 

Le parcours de Payne continue de se dessiner devant ses yeux — et les nôtres — et il a de l'espoir quant à ce qu'il veut accomplir. 

"Je suis très heureux de certaines choses que j'ai faites. Comme battre des records mondiaux avec le groupe, et toutes sortes de trucs géniaux. Mais plus récemment, j'ai eu plus de mal à trouver mon chemin. Et je ne veux pas qu'on se souvienne de moi pour certaines choses", a-t-il dit à Esquire Middle East. "Je veux faire un album incroyable qui ne soit pas... « important », mais quelque chose qui plaise vraiment aux gens. Quelque chose qui déclenche des émotions. Ce serait le mieux pour moi. Je veux faire bouger les gens, si vous voyez ce que je veux dire ?"

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.