Seth Rogen, Kanye West

John Parra/Getty Images, Evan Agostini/Invision/AP/Shutterstock

Seth Rogen partage une histoire à méditer sur son ami, Kanye West.

L'acteur principal de Séduis-moi si tu peux, qui a parodié le clip de "Bound 2" de Ye, parle de son amitié avec le rappeur. Au cours d'un entretien vérité pour GQ, publié mardi, Seth Rogen explique comment Yeezy lui a donné envie de repousser ses limites dans la vie.

L'acteur et producteur évoque le fait d'avoir assez confiance en soi pour mener à bien des projets en ces termes dans le magazine : "L'équilibre est délicat, car lorsque j'observe Kanye, par exemple, je me souviens qu'au départ les gens disaient : « Pourquoi tu fais des pompes ? Concentre-toi sur la musique. » Et ses chaussures sont géniales. Le public les adore. Il a rapporté des milliards de dollars à Adidas."

Seth ajoute que si c'est bien "de rester dans son domaine", il arrive que les gens fassent "de grandes choses en dehors de leur domaine".

"Kanye n'arrêtait pas de parler de ce concept au cinéma qu'il voulait mettre en place", s'est souvenu l'acteur de The Disaster Artist. "Il voulait qu'un film soit projeté sur huit écrans : un devant vous, deux au-dessus, deux sur le côté et deux en dessous. Et c'est vrai que je me suis dit : « Mec, tu as fait certains des meilleurs albums de rap de tous les temps, mais pourquoi essaies-tu de créer des cinémas ? Continue plutôt de faire des put****s de bons albums de rap. »"

"Mais qui suis-je pour dire ça ?", a poursuivi Seth. "Il a créé des super chaussures que j'aime et que je porte de temps en temps. C'est une question que je me pose : « Est-ce que je me diversifie assez ? Est-ce que j'essaie de nouvelles choses ? Est-ce que je croîs suffisamment, ou est-ce que je reste dans mon domaine ? C'est une modulation constante."

Seth Rogen, GQ

Sebastian Mader

Seth Rogen évoque aussi sa "personnalité de roi de la weed", en expliquant que ça crée une belle dynamique avec ses fans.

"Ce qui est sympa quand je rencontre ce genre de gars... je n'ai pas l'impression de leur avoir menti", a-t-il partagé. "C'est probablement une des raisons pour lesquelles ils m'apprécient, c'est parce qu'ils n'ont pas l'impression que je leur ai menti. J'apprécie cette dynamique. En tant que personne, je me fous de savoir si les gens pensent que je suis super intelligent, un put*** de génie ou un bûcheur ; j'apprécie le fait qu'ils ne pensent pas que je leur mente pour qu'ils aillent voir mes films."

Le numéro de juin/juillet du GQ américain sera disponible en kiosque dès le 28 mai.

La nouvelle saison de L’incroyable famille Kardashian démarre le 13 septembre à 21 h, en exclusivité sur E!

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.