DU NOUVEAU SUR...

On accorde à Britney Spears une injonction d'éloignement permanente à l'encontre de son ex-manager, Sam Lutfi

"Les actes de M. Lutfi mettent la sécurité et le bien-être de Mlle Spears en péril", disent des documents juridiques
par Cydney Contreras | Traduit par Helene Skantzikas | juin 17, 2019 09:02Tags
Britney SpearsBroadimage/REX/Shutterstock

MISE À JOUR : Britney Spears vient d'obtenir une injonction d'éloignement permanente à l'encontre de Sam Lutfi, indique un porte-parole de la cours supérieure du comté de Los Angeles à E! News. 

Un juge a ordonné au manager controversé de se tenir au minimum à 200 mètres de la pop star pendant les cinq prochaines années. Marc Gans, l'avocat de l'intéressé, a déclaré à E! News dans un communiqué : "Nous pensons que les restrictions de paroles sont inconstitutionnelles et nous nous donnons le droit de faire appel."

Britney Spears avait à l'origine obtenu une injonction d'éloignement temporaire début mai. 

___________

MISE À JOUR : on a accordé à Britney Spears une injonction d'éloignement à l'encontre de Sam Lutfi, selon des documents juridiques obtenus par E! News. 

Marc S. Gans, l'avocat de Sam, a émis une déclaration auprès d'E! News : "Nous sommes déçus par les résultats. Nous pensons que cela est bien trop poussé et enfreint les droits constitutionnels de M. Lutfi", a-t-il déclaré. 

"C'est temporaire et nous avons hâte d'argumenter l'affaire de façon plus avancée à l'audience pour une ordonnance restrictive plus permanente le 28 mai", a dit la partie adverse. 

_____________

Britney Spears a déposé une demande d'injonction d'éloignement contre son ex-manager controversé, Sam Lutfi. 

Dans des documents obtenus par E! News, la chanteuse et sa famille demandent une ordonnance restrictive de harcèlement civile contre l'homme de 44 ans, qui est décrit comme "un parasite" dans la demande de 81 pages. Selon les documents, Lutfi aurait fait semblant d'avoir "une relation professionnelle avec Mlle Spears, en affirmant à tort avoir été son manager". Cependant, la famille Spears a pu bannir Sam de la vie de Britney en 2009, quand la chanteuse a obtenu une injonction d'éloignement de trois ans contre lui et a ensuite été mise sous tutelle. 

Désormais, la mère de Spears dit que Lutfi perturbe à nouveau la vie de l'artiste et de sa famille. "Peu après que Mlle Spears est entrée dans un centre de traitement psychiatrique, Lutfi a commencé une nouvelle campagne de harcèlement contre Mlle Spears et sa famille", dit la demande. "La semaine dernière, M. Lutfi a fait des dizaines de commentaires menaçants et désobligeants sur les réseaux sociaux et dans des interviews."

lire
Britney Spears quitte l'hôpital psychiatrique après un mois de traitement

De plus, les documents affirment que Sam a envoyé "des textos menaçants à la famille de Mlle Spears, il a fuité des informations confidentielles et il envisage de diffuser plus d'informations privées (véridiques et inventées)". La demande d'injonction d'éloignement cite un exemple où Lutfi aurait envoyé à "la mère de Mlle Spears, Lynne Spears, un long texto délirant qui comprend des remarques nuisibles, désobligeantes et sinistres dans le but de perturber la tutelle". 

On ignore si l'exemple ci-dessus est la cause de la dernière demande d'informations de Lynne Spears au tribunal au sujet de la tutelle de Britney.

E! News a contacté l'avocat de Spears pour un commentaire.

(L'article a été publié à l'origine le mercredi 8 mai 2019)