Cynthia Nixon explique que Sex and the City possédait "plein de défauts du mouvement féministe"

Découvrez ce que l'actrice et militante, connue pour son rôle de Miranda Hobbes, avait à dire sur la série

par Jess Cohen | Traduit par David K | avr. 30, 2019 14:02Tags
Sex and the City, Cynthia NixonHBO

Cynthia Nixon pense que Sex and the City est une "série féministe", mais elle pense aussi qu'elle possède "plein de défauts du mouvement féministe".

L'actrice, qui interprétait le rôle culte de Miranda Hobbes, s'exprime au sujet de la série qui a fait d'elle une star aux côtés de Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall et Kristin Davis. Dans une nouvelle interview accordée à IndieWire, réalisée avant l'avant-première de son nouveau film, Stray Dolls, au Festival du film de Tribeca, Cynthia est revenue sur la série de HBO qui a débuté en 1998 et sur le fait qu'elle serait bien différente aujourd'hui.

La star a déclaré : "Je pense qu'on n'aurait certainement pas été toutes blanches, Dieu merci. Une des choses les plus difficiles pour moi, et c'était déjà le cas à l'époque, c'est de voir combien tout tournait autour de l'argent. Et combien, Steve, le mari de mon [personnage], était le personnage qui s'apparentait le plus à un homme de la classe ouvrière. Et il ne risquait pas d'y avoir de femme de la classe ouvrière."

lire
Sharon Stone, Cynthia Nixon et d'autres rejoignent Sarah Paulson au casting impressionnant de Ratched

L'actrice, activiste et femme politique — qui a brigué le poste de gouverneur de l'État de New York en 2018 — a également abordé l'idée de perfection dans Sex and the City.

Cynthia a ajouté : "Je pense aussi qu'on ne ressemblerait pas toutes à ça aujourd'hui. En ce qui concerne le côté parfait, le fait d'avoir toujours des tenues incroyables. Et je sais très bien que cet élément de fantasme était très important pour la série. Mais en même temps, il me semble qu'il y a bien des façons d'être visuellement intéressante sans être « parfaite »."

HBO

"Quand [Sex and the City] est sortie, il y a eu tellement de débats pour savoir si c'était une série féministe ou non, ce que j'ai toujours trouvé stupide dans la mesure où, bien évidemment, c'était une série féministe", a ajouté l'actrice dans le magazine. "Mais je pense qu'elle possédait beaucoup des défauts du mouvement féministe, dans le fait qu'il s'agit de femmes blanches friquées qui se battent pour leur émancipation, au sein d'une bulle."

Après six saisons, le dernier épisode de Sex and the City a été diffusé en février 2004. La série culte a ensuite été portée à l'écran, une première fois en 2008 avec Sex and the Cityle film, puis en 2010, avec Sex and the City 2. Les fans espéraient un Sex and the City 3, mais l'idée d'un troisième opus a été abandonnée.