Selena Gomez, Instagram

Instagram

Selena Gomez se confie sur sa vie publique et privée dans une interview vérité.

L'interprète de "Wolves" était la première invitée du nouveau podcast de Coach, Dream It Real, diffusé mercredi. Au cours de cette conversation de 30 minutes qui portait sur le thème de l'authenticité, la chanteuse de 26 ans a parlé de ses séances de thérapie et a révélé une chose que les gens ne savent pas forcément sur elle.

"Je ne pense pas que les gens connaissent vraiment mon cœur", a déclaré Gomez. "Je pense que, parfois, les gens doivent se dire que je dis toujours ce qu'il faut, que je ne fais pas d'écarts ou qu'on m'a formée pour parler de cette façon. Je ne sais pas comment on pourrait faire ça. Comment pourrait-on me former à dire des choses ?"

"Je pense que beaucoup de gens ne comprennent pas mon cœur, vous savez ?" a continué Gomez. "Et je n'aime pas le fait que parfois, ça se résume à une question d'apparence aussi. Je n'aime pas qu'on me juge par mon apparence ou ce genre de choses."

Quand on lui a demandé de s'expliquer, Gomez a répondu : "Je pense que dans le monde d'aujourd'hui, où tout est public... C'est super de vouloir bien s'habiller et de se sentir belle et toutes ces choses, mais... Ça me flatte quand les mecs me disent : « Tu es belle. » C'est vrai. Mais c'est juste... Je préfère qu'on m'aime pour la personne que je suis."

L'ex-star des Sorciers de Waverly Place a ajouté ce qui était "important" à ses yeux.

Cela fait un moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles, mais je voulais vous souhaiter à tous une bonne année et vous remercier pour votre amour et votre soutien. L'an passé a été une année de réflexion, de défis et de croissance. C'est toujours ces défis qui vous montrent qui vous êtes vraiment et ce que vous êtes capable de surmonter. Croyez-moi, ce n'est pas facile, mais je suis fière de la personne que je suis en train de devenir et j'attends l'année qui arrive avec impatience. Je vous embrasse tous.

Gomez s'est aussi penchée sur l'année 2018, passée loin des projecteurs.

"L'an dernier, je me suis accordée beaucoup de temps libre", a déclaré Gomez. "Je pense que j'avais besoin de m'occuper de moi-même parce que je mûrissais et je changeais."

Quand on lui a demandé quel conseil elle prodiguerait à la version plus jeune d'elle-même, Gomez a déclaré : "Mon Dieu. Si je savais ce que je sais maintenant. Vous savez... je crois beaucoup aux vertus de la thérapie. Alors j'ai eu l'occasion de me pencher sur le passé et je pense que, souvent, j'aurais bien voulu serrer la version plus jeune de moi-même dans mes bras. J'aurais bien voulu faire et vivre un tas de choses différemment. Mais... je suis une thérapie."

Elle a ajouté que cela l'aidait à se comprendre elle-même et à comprendre son enfance "beaucoup mieux".

Avant de conclure l'interview, Gomez a expliqué ce qu'elle attendait avec impatience, cette année.

"J'attends mon album avec impatience et j'ai hâte de passer du temps seule", a expliqué Gomez. "Je pense que j'ai enfin atteint ce stade de ma vie où j'aime être seule."

Pour plus de détails sur le podcast Dream It Real, rendez-vous sur le site de Coach.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.