Roseanne Barr

Mike Coppola/WireImage

Dimanche, Roseanne Barr a donné des nouvelles très personnelles dans une vidéo sur YouTube effacée depuis.

L'ex-star de Roseanne a fait son coming out en se disant queer vers la fin de sa diatribe à propos du terme "pé**" et sur le fait que tout le monde "devrait arrêter de le dire". 

"Je vais être franche. Je suis le Q de LGBTQ", a-t-elle ajouté. "Parce que je suis aussi queer que deux fils de pé**."

Roseanne a encore ajouté : "Je suis queer, je suis une alien, je ne suis pas à ma place au milieu de tous ces gens. Ils n'ont aucun sens. Ils sont très queer et ça fait de moi une queer, j'imagine. Je suis le Q. Salut."

Son coming out vient de son monologue concernant l'utilisation du mot "pé**" dans notre vocabulaire.

Elle a commencé ainsi : "Le mot pé** est vraiment détestable, n'est-ce pas ? Surtout quand c'est un gay qui appelle comme ça un autre gay. Whooo !"

  

L'actrice a poursuivi : "Vous vous êtes déjà retrouvé au milieu d'un de ces mariages haineux ? Aïe ! C'est du genre : « Attendez une seconde, on n'est pas censés dire ce mot. Pourquoi dites-vous ce mot ? » Quoi ?"

Roseanne s'est ensuite énervée sur le fait d'avoir le droit ou non de prononcer l'insulte. 

"Je n'ai pas le droit de dire le mot. Disons que je peux le dire chez moi, mais pas en dehors de chez moi", a-t-elle poursuivi. "Bon, je comprends vos règles, mais c'est un terme détestable, vous devriez vous en débarrasser. Arrêtez de le dire."

D'après le quotidien USA Todayla star aurait mis en ligne 10 vidéos sur sa chaîne YouTube dimanche, avant de les effacer semble-t-il. Dans un autre message, Roseanne a encore mentionné le terme "pé**" en se demandant pourquoi c'était un terme aussi insultant.

"Je veux évoquer ce mot qui fait honte aux jeunes gay. Je veux changer ce mot", a-t-elle affirmé. "Qui l'utilise et pourquoi ?"

Roseanne en a profité pour déclarer : "L'Apocalypse arrive."

Valerie Jarrett, Roseanne Barr

YouTube

L'actrice a tendance à créer la polémique avec ses déclarations. En mai 2018, la star de la télé a fait un commentaire raciste à l'égard de Valerie Jarrett, la conseillère de Barack Obama quand il était président. 

Elle avait écrit : "Les Frères musulmans et La Planète des singes ont eu un bébé = vj."

Accusée de racisme, Roseanne avait tout de suite rétorqué : "Les Musulmans ne sont PAS une race."

Ses tweets avaient entraîné l'annulation quasi immédiate de la série Roseanne par ABC. La chaîne avait estimé que son tweet était "abject, répugnant et contraire à nos valeurs".

L'actrice s'était ensuite excusée, mais le mal était fait. "@ValerieJarrett je ne sais pas si vous l'avez vu, mais je voulais m'excuser de vous avoir blessée et traumatisée avec un tweet sans aucun égard et de mauvais goût", avait-elle écrit. "Je suis vraiment désolée. Toute ma vie, j'ai combattu le racisme. J'ai fait une énorme erreur et des centaines de gens ont perdu leur emploi à cause de mon erreur. Vraiment désolée !"

Roseanne avait par la suite justifié son message en expliquant qu'elle avait tweeté sous l'emprise dun somnifère et qu'elle "n'était pas raciste, mais juste une idiote".

En mars, elle s'en est prise au mouvement #MeToo, au cours d'un podcast avec la commentatrice conservatrice Candace Owens.

"C'est parce que ce sont des putes", avait-elle expliqué à propos des femmes accusant des hommes à Hollywood de les avoir agressées des années après les faits. "Si vous ne partez pas en courant de la chambre en disant : « Excusez-moi, vous ne me ferez pas ça » et que vous êtes restée en vous disant : « Je me suis dit qu'il allait peut-être me donner un job avec des dialogues », alors vous n'êtes qu'une putain."

Roseanne a encore ajouté : "Ces femmes sont en colère parce qu'elles n'étaient pas attirées par l'homme qui leur a fait ça."

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.