Sophie Turner, New York Comic Con 2018

Dave Allocca/StarPix/REX/Shutterstock

Sophie Turner évoque l'impact de la célébrité sur sa santé mentale.

Les fans ont découvert la Britannique dans le rôle de la jeune Sansa Stark dans Game of Thrones en 2011, qui a transformé l'adolescente en star montante. Mais l'actrice, désormais âgée de 23 ans, nous explique que cette ascension a eu un prix. 

Au cours d'une interview dans le podcast de Dr. Phil, intitulé Phil in the Blanks, l'actrice a révélé que les commentaires négatifs à l'encontre de son personnage sur les réseaux sociaux avaient affecté son équilibre mental. "Je croyais ce qu'ils disaient. Je me disais : « Oui, je suis boutonneuse. Je suis grosse. Je joue mal. » Je le croyais vraiment. Je demandais [à l'équipe des costumes] de serrer énormément mon corset. J'étais très gênée", a-t-elle expliqué à l'animateur. 

Ce sentiment de mal-être a fini par mener à une dépression, à un désir de s'isoler et à un manque de motivation, ce qui est arrivé "tout d'un coup". Le sentiment d'isolement a été amplifié par le fait d'avoir embrassé la carrière d'actrice aux dépens de l'université, comme tous ses amis et ses deux frères.

Sophie a précisé : "Je n'avais envie de rien faire ni de sortir. Même mes meilleurs amis, je ne voulais pas les voir, je ne voulais pas sortir et manger avec eux."

L'actrice a ajouté : "Je n'arrêtais pas de pleurer à l'idée même de me changer et de m'habiller en me disant : « C'est impossible. Je ne peux pas sortir. Je ne veux rien faire du tout. »"

Ces problèmes demeurent encore aujourd'hui. "Je souffre de dépression depuis cinq ou six ans maintenant. Le plus gros défi est de sortir du lit et de sortir de la maison. Apprendre à s'aimer est le plus grand des défis", a-t-elle admis.

Ses problèmes psychologiques durent depuis l'âge de 17 ans, mais la star a précisé qu'elle ne pensait pas être capable de faire du mal à quelqu'un. "C'est bizarre. Je dirais que je n'étais pas déprimée quand j'étais plus jeune, mais je pensais beaucoup au suicide à cette époque-là. Mais je ne sais pas pourquoi", a reconnu la star de Game of Thrones au micro de Dr Phil. "C'était peut-être une drôle de fascination que j'avais, mais j'y pensais. Je ne pense pas que je serais passée à l'acte. Je ne sais pas."

L'actrice a fini par consulter et se faire soigner, ce qui l'aide à "se sentir beaucoup mieux". Sophie a précisé : "Je prends des médicaments et maintenant, je m'apprécie, du moins plus qu'avant, il me semble."

La star a précisé qu'elle faisait une pause en tant qu'actrice suite à la fin du tournage de l'ultime saison de Game of Thrones. Le seul objectif de la future femme de Joe Jonas est de "se concentrer" sur ce qui "compte le plus" à ses yeux : sa santé mentale.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.