Alors que de nouveaux détails de la bataille juridique de Lori Loughlin continuent de faire surface, E! News en apprend plus sur sa stratégie juridique.

Lundi 15 avril, la star de La Fête à la maison : 20 ans après et son mari, Mossimo Giannulli, ont tous deux plaidé non coupables des chefs d'accusation pesant contre eux dans le scandale des admissions universitaires. Loughlin et Giannulli, qui sont les parents d'Isabella, 20 ans, et Olivia Jade, 19 ans, ont plaidé non coupables d'un chef d'accusation de complot de fraude postale et de fraude de virement et de services honnêtes, et d'un chef d'accusation de blanchiment d'argent. 

En mars, une déclaration officielle du FBI dans le dossier déclarait que le couple avait "accepté de payer des pots-de-vin d'une somme totale de 500 000 $ en échange de quoi leurs deux filles étaient désignées comme recrues pour l'équipe d'aviron d'USC — bien qu'elles n'aient jamais participé au sport — facilitant ainsi leur admission à USC". 

Le 12 mars, le jour où le scandale a explosé, Giannulli a été arrêté sans incident. Loughlin, qui était en déplacement, s'est rendue au FBI le 13 mars et a ensuite été libérée contre une caution de 1 million de dollars. À l'époque, Loughlin était inculpée de complot de fraude postale et fraude de services honnêtes. 

Puis, le 9 avril, Loughlin, 54 ans, et Giannulli, 55 ans, étaient parmi les 16 parents impliqués dans le scandale de tricherie à être mis en examen une deuxième fois pour complot de fraude et blanchiment d'argent. 

"Seize parents impliqués dans le scandale des admissions universitaires ont été inculpés aujourd'hui à Boston dans une deuxième mise en examen pour complot de fraude et blanchiment d'argent en lien avec un complot pour utiliser des pots-de-vin pour tricher sur des examens d'entrée en faculté et pour faciliter l'admission de leurs enfants dans des facultés et universités très sélectives en tant que recrues sportives", annonçait un communiqué de presse du département de la Justice.

Lori Loughlin, Olivia Jade Giannulli, Mossimo Giannulli,

Instagram

Alors qu'est-ce qui explique la décision de Loughlin de plaider non coupable ?

"Lori pense vraiment qu'elle n'est pas coupable et que n'importe quels parents auraient fait la même chose qu'elle s'ils avaient été dans cette position", a dit une source à E! News. "Elle veut se battre, pour ses filles. Elle n'ose pas imaginer ce qui leur arrivera si elle va en prison." 

La source a ajouté : "Elle tente le coup et pense avoir une défense solide." 

Quant à la peine qu'elle risque, le département de la Justice a déclaré dans son communiqué de presse que chaque chef d'accusation contre l'actrice était passible d'une peine maximale de 20 ans de prison.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.