François-Henri Pinault, mari de Salma Hayek, offre 100 millions pour la reconstruction de Notre-Dame

Lisez le communiqué de presse de François-Henri Pinault, PDG de Kering

par Jess Cohen | Traduit par Françoise Sawyer | avr. 17, 2019 07:01Tags
Sur le même sujet : Le mari de Salma Hayek promet 100 millions d'euros pour Notre-Dame

François-Henri Pinault, le mari milliardaire de Salma Hayek, a décidé de faire un énorme don pour la reconstruction de Notre-Dame.

Suite à l'incendie dévastateur de lundi, qui a détruit une partie du bâtiment emblématique parisien, Pinault et son père, François Pinault, ont décidé de verser 100 millions d'euros pour la reconstruction de la cathédrale.

"Mon père et moi-même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d'Artémis une somme de 100 millions d'euros pour participer à l'effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre-Dame", a déclaré Pinault, PDG du groupe de luxe Kering — qui possède des marques comme Gucci et Balenciaga — dans un communiqué de presse lundi soir.

lire
Camila Cabello, Anne Hathaway et d'autres stars réagissent à Notre-Dame de Paris en flammes

Hayek, qui a une fille appelée Valentina avec Pinault, a posté un message sur Instagram en réaction à l'incendie, lundi : "Comme bien d'autres, je suis sous le choc et triste de voir Notre-Dame partir en fumée. Je t'aime, Paris."

L'actrice nominée aux Oscars est revenue sur les réseaux sociaux mardi pour dire à ses abonnés : "C'est une telle source d'inspiration de voir la force et l'esprit des Français, unis pour reconstruire leur héritage."

Sur le même sujet : Notre-Dame : les stars réagissent à l'incendie de la cathédrale

Mardi également, Bernard Arnault, PDG de la société de luxe LVMH, a promis 200 millions d'euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame.

"Suite à cette tragédie nationale, la famille Arnault et le groupe LVMH vont apporter leur soutien à #NotreDame", disait un communiqué posté sur le compte Instagram du groupe LVMH mardi. "Ils verseront la somme de 200 millions d'euros au fonds de reconstruction de cette merveille d'architecture, qui fait partie intégrante de l'histoire de la France."