Scarlett Johansson évoque sa mésaventure avec des paparazzis : les lois doivent encore changer

L'actrice a été suivie par des paparazzis après son apparition dans le Jimmy Kimmel Live!
par Mike Vulpo | Traduit par David K | avr. 10, 2019 12:16Tags
Scarlett Johansson, 2018 Peoples Choice Awards, PCAs, Red Carpet FashionsTodd Williamson/E! Entertainment/NBCU Photo Bank via Getty Images

Scarlett Johansson se défend contre les paparazzis.

Après avoir été suivie par des photographes et avoir demandé l'aide de la police après son apparition dans le talk-show américain Jimmy Kimmel Live!, l'actrice a évoqué ses espoirs de changements.

"Les paparazzis ne cessent de traquer et de harceler de façon de plus en plus dangereuse les gens qu'ils photographient. Même après la mort tragique de Lady Di, les lois n'ont jamais changé pour protéger les cibles des paparazzis sans foi ni loi", a déclaré Scarlett dans un communiqué adressé à E! News. "De nombreux paparazzis ont des antécédents criminels et sont prêts à commettre des délits pour obtenir une photo."

La star a expliqué qu'après avoir quitté le plateau du talk-show de Jimmy Kimmel, elle a été suivie par cinq voitures remplies d'hommes cachés derrière des vitres teintées.

D'après l'actrice d'Avengers: Endgame, ces hommes brûlaient des feux rouges et "mettaient en danger d'autres conducteurs et des piétons, afin de me suivre et de savoir où je résidais, pour nous traquer ma fille et moi pendant notre séjour".

photos
Les meilleurs rôles de Scarlett Johansson

Scarlett a ajouté : "Les paparazzis mettent la vie des gens en danger et attendent pendant des jours dans des quartiers paisibles dans des voitures aux vitres teintées, en essayant de me suivre au terrain de jeux pour prendre en photo mon enfant et les enfants des autres dans un endroit sûr qui ne devrait pas être pris pour cible, mais qui l'est pourtant. Et tout ça est parfaitement légal."

Marvel Studios

Après l'incident de lundi, Scarlett souhaite se faire entendre, avant que quelqu'un ne soit vraiment blessé.

"J'ai trouvé qu'il était de mon devoir en tant que citoyenne engagée, traquée et poursuivie de manière dangereuse, de me rendre au commissariat local pour y demander conseil. J'encourage d'autres personnes dans mon cas à se rendre à la police", a-t-elle exprimé. "Des femmes à travers les États-Unis sont traquées, harcelées et effrayées et une loi universelle pour répondre au harcèlement devrait être une priorité pour les forces de l'ordre. Jusqu'à ce que les paparazzis soient considérés aux yeux de la loi comme des harceleurs passibles d'une peine, ce n'est qu'une question de temps avant qu'une autre personne ne soit sérieusement blessée ou tuée, comme la princesse Diana."

La division d'Hollywood de la police de Los Angeles a expliqué à NBC Los Angeles que l'actrice estimait que les paparazzis la suivaient "de manière dangereuse".

D'après le rapport de police, Scarlett s'est arrêtée pendant un moment avant de rentrer chez elle saine et sauve sans déposer de plainte. Aucun délit n'a été signalé.

La star est actuellement en pleine promo du dernier Avengers en date, dans lequel elle reprend son rôle de Black Widow. Le film sort dans les salles le 24 avril.