Amal Clooney

Edward Opi / SplashNews.com

Amal Clooney vient de décrocher un nouveau job qui lui permettra d'élargir ses efforts humanitaires et de promouvoir la liberté et la sécurité des journalistes.

Jeremy Hunt, ministre britannique aux affaires étrangères, a nommé l'avocate spécialiste des droits de l'homme et épouse de l'acteur George Clooney, envoyée spéciale pour la liberté des médias dans le cadre de la campagne du Royaume-Uni pour défendre la liberté de la presse dans le monde. Amal et lui comptent "former un comité d'experts juridiques pour contrer les lois draconiennes qui empêchent les journalistes de faire leur travail", selon le communiqué de presse.

"Je suis honorée d'avoir été nommée envoyée spéciale du ministre des affaires étrangères pour la liberté des médias et d'avoir été invitée à présider le haut comité d'experts juridiques", a déclaré Amal. "J'ai été amenée, par mon travail, à défendre des journalistes, alors j'ai vu de mes yeux la façon dont les journalistes sont visés et emprisonnés pour les réduire au silence et interdire la liberté de la presse. Je félicite les actions du gouvernement britannique à ce sujet à une époque où les journalistes sont tués et emprisonnés à un niveau record dans le monde entier, et j'ai hâte de mettre en place de nouvelles initiatives qui pourront assurer une réponse internationale plus efficace."

Cette campagne mondiale sur la liberté des médias "compte jeter la lumière sur les abus envers les médias et renverser la violence envers les journalistes", explique le communiqué.

Amal et ce comité d'experts juridiques travailleront bénévolement, a-t-on ajouté.

Amal se bat souvent pour libérer des journalistes emprisonnés dans le monde entier. Elle est membre de l'équipe d'avocats représentants les journalistes de Reuters Wa Lone et Kyaw Soe Oo, qui ont été condamnés à sept ans de prison au Myanmar alors qu'ils travaillaient sur un article sur le massacre de dix hommes et garçons rohingyas dans un petit village de campagne.

"La violence contre les journalistes a atteint un niveau alarmant dans le monde entier, et nous ne pouvons pas fermer les yeux", a déclaré Hunt dans un communiqué de presse. "Les médias ont un rôle crucial à jouer en tenant les gens au pouvoir responsables. On ne peut pas ignorer le fait qu'on se sert de lois draconiennes et dépassées dans le monde entier pour restreindre la capacité des médias à rapporter la vérité. Le travail éminent d'Amal Clooney en matière des droits de l'homme fait qu'elle est idéalement placée pour s'assurer que cette campagne ait un véritable impact sur les journalistes et les sociétés libres qui dépendent de leur travail. Elle se servira de son expertise pour présider un comité comprenant les plus grands esprits juridiques du monde entier afin de mettre au point et de promouvoir des mécanismes qui préviendront et renverseront les abus envers les médias.

Le nouveau job d'Amal précède la conférence internationale sur la liberté des médias, qui se tiendra au Royaume-Uni les 10 et 11 juillet et qui sera coprésentée par le gouvernement canadien.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.