Cardi B

FAITH MORAN / BACKGRID

Cardi B s'exprime enfin, après qu'on a appris qu'elle avait porté plainte contre deux vloggeuses qui, selon elle, "essaient de salir" son nom et "colporter des mensonges".

L'interprète de "I Like It" attaque Latasha Kebe et Starmarie Ebony Jones, d'après des documents judiciaires obtenus par E! News. La plainte avance que les deux vloggeuses ont fait des "déclarations diffamatoires" à propos de la rappeur originaire du Bronx.

Dans un message sur Instagram effacé depuis, la chanteuse de 26 ans s'est exprimée sur le sujet.

"Je ne voulais pas en parler mais vous savez que gossipinthecity et moi, on se s'entend pas depuis des années, et que c'est une relation en dents de scie, mais quand ça ne va pas ça ne va pas et je suis heureuse qu'elle m'en ait parlé", a commencé Cardi. "La personne que j'attaque en justice essaie de salir mon nom et de colporter des mensonges dans d'autres blogs comme gossipinthecity. Elle diffuse des rumeurs dégueulasses sur moi et ça ne fait qu'empirer [sic]."

Cardi ajoute : "Arrêtez d'essayer d'impliquer des gens dans votre tentative dégueulasse de salir mon nom. Tout ce que vous m'accusez de faire et d'avoir sera prouvé par des documents au tribunal [sic]."

"Au fait, c'est mon père qui me conduit et je n'ai JAMAIS JAMAIS eu d'assistant", a conclu la rappeuse d'Invasion of Privacy.

D'après les documents judiciaires obtenus par E! News, Latasha Kebe a "publié au moins 23 vidéos" sur le réseau social "unWinewithTashaK" sur Cardi ces 14 derniers mois.

"Pendant que la plaignante était enceinte, le 13 avril 2018 ou aux environs, Latasha Kebe a publié une vidéo dans laquelle elle a prétendu que suite aux actions de la plaignante, l'enfant pas encore né à ce moment-là de la plaignante risquait d'avoir des déficiences intellectuelles", peut-on lire dans la plainte.

En plus de Latasha Kebe, Starmarie Ebony Jones a posté une vidéo Instagram Live, dans laquelle, selon la plainte, elle a fait "des déclarations fausses, mal intentionnées, et diffamatoires" visant la rappeuse de 26 ans.

"Dans la vidéo de [Starmarie Ebony], elle a déclaré à tort, de façon pernicieuse et diffamatoire que [la plaignante] avait de l'herpès", toujours selon la plainte.

Dans la même vidéo, la plainte accuse Starmarie Ebony Jones d'avoir fait "une déclaration diffamatoire selon laquelle Cardi "prenait de l'ecstasy et de la cocaïne". Elle aurait dit spécifiquement  : "Plus elle prenait de pilules d'ecsta, plus elle prenait de cocaïne."

"[Starmarie Ebony] Jones aurait également accusé à tort la plaignante de se prostituer. Elle aurait ainsi dit : « J'imagine qu'ils étaient censés avoir une relation sexuelle, contre de l'argent. »"

Le site TMZ a été le premier à annoncer la nouvelle. 

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.