La reine Elizabeth II aurait refusé à Meghan Markle et au prince Harry leur indépendance

Un journal britannique explique que le couple a demandé à créer une cour autonome, mais la reine Elizabeth II et le prince Charles n'étaient pas du même avis.
par Corinne Heller | Traduit par David K | mars 19, 2019 17:45Tags
Sur le même sujet: La reine Elizabeth II dit non à l’indépendance totale de Meghan et du prince Harry

Meghan Markle et le prince Harry veulent tracer leur propre chemin, mais il semble qu'une personne en particulier ne soit pas du même avis.

Et il s'agirait de la reine Elizabeth II, la grand-mère du duc de Sussex. Si l'on en croit le Sunday Times, Meghan et Harry auraient milité pour une cour autonome, mais la reine et le prince Charles, le père d'Harry et prince de Galles, qui paieront leurs bureaux, n'étaient pas du même avis.

"Ils souhaitaient que leur demeure soit totalement indépendante du palais de Buckingham, mais on leur a dit « non »", rapporte une source royale au journal. "Il existe une structure institutionnelle qui ne permet pas ce type d'indépendance. C'est une bonne chose que les Sussex soient sous la juridiction du palais de Buckingham, pour qu'ils ne puissent pas simplement prendre des décisions de leur côté."

Le Sunday Times a ajouté que Meghan et Harry souhaitent établir une "marque Sussex" pour leurs activités philanthropiques et humanitaires, et que la duchesse a l'intention de poursuivre son rôle de "militante".

Le palais de Buckingham, qui représente la reine, et le palais de Kensington, qui représente Meghan et Harry ainsi que son frère, le prince William et son épouse, Kate Middleton, n'ont fait aucun commentaire concernant l'article du Sunday Times, le journal le plus fiable de Grande-Bretagne.

photos
Les looks grossesse de Meghan Markle

Il y a deux semaines, la famille royale a annoncé dans un communiqué que la reine "a accepté la création d'une nouvelle demeure pour le duc et la duchesse de Sussex, suite à leur mariage en mai dernier. Créée avec le soutien de la reine et du prince de Galles, elle verra le jour au printemps."

Sur le même sujet: Le dernier engagement royal de Meghan Markle avant son congé maternité

La nouvelle est arrivée un mois après qu'E! News et le Sunday Times ont rapporté qu'Harry et William allaient séparer leurs familles royales, avant que Meghan n'accouche de son premier enfant avec Harry au printemps. Une source avait précisé à E! News que les deux cours auraient chacune leur personnel, et qu'on espérait que cette division allégerait les tensions supposées entre les Sussex et les Cambridge.

Le palais de Kensington avait annoncé en novembre que Meghan et Harry avaient l'intention de quitter le palais de Kensington au profit du Frogmore Cottage au château de Windsor.

"Le duc de Sussex a pour le moment son propre bureau qui soutient la duchesse depuis les fiançailles de Leurs Altesses Royales en novembre 2017", indiquait le communiqué de la famille royale il y a 15 jours. "Ce déménagement prévu de longue date permettra tout le soutien nécessaire pour le travail du duc et de la duchesse, au moment de fonder une famille et d'emménager dans leur résidence officielle de Frogmore Cottage."

Pendant ce temps, la reine Elizabeth II a "permis au duc et à la duchesse de Sussex d'avoir leur bureaux au palais de Buckingham", a encore indiqué le communiqué.

On a également appris la nomination de directeurs de la communication séparés pour les Sussex et les Cambridge, ainsi qu'un conseiller d'expérience pour Kate et William.