Scarlett Johansson, Vogue, April 2019

Mikael Jansson/Vogue

Elle joue peut-être une super-héroïne sur le grand écran, mais Scarlett Johansson a dû se dépêtrer de situations difficiles dans la vraie vie aussi. La preuve ? Cette histoire.

Alors qu'elle participait à un petit jeu style "Académie des 9" appelé "Hollywood, Nollywood, Bollywood Squared" pour Vogue, la star d'AvengersEndgame s'est rappelée son pire cauchemar sur le tapis rouge. Attention, spoiler : c'est en rapport avec les W.C.

"Juste avant que j'arrive sur le tapis rouge, ma robe s'est complètement déchirée, alors après cela, à chaque fois que je devais faire pipi, il fallait qu'on découpe la robe pour m'en sortir et la recoudre", a-t-elle expliqué. "Alors, je n'ai pas beaucoup bu ce soir-là." Pas cool, mais applaudissons Johansson d'avoir tenu le coup malgré son accident vestimentaire.

L'actrice s'est aussi confiée sur les échanges les plus bizarres qu'elle a eus avec ses fans. La plupart du temps, c'est lorsqu'ils lui montrent leurs tatouages des Avengers. "J'ai vu un tas de tatouages ratés des Avengers et, pour une raison ou une autre, mon visage ressemble toujours plus à celui de Jeremy Renner", a-t-elle expliqué. "Je ne sais pas pourquoi. On se ressemble, apparemment ?"

Au cours de la partie divertissement de cette interview, à laquelle ont participé des actrices célèbres dans le monde entier comme Eiza GonzálezLéa SeydouxAngelababyGolshifteh FarahaniElizabeth DebickiAdesua EtomiHera Hilmar et Deepika Padukone, on a demandé à ces femmes qui elles aimeraient embrasser à l'écran.

"Je voudrais bien recommencer avec Penélope Cruz", a déclaré Johansson en parlant de sa covedette de Vicky Cristina Barcelona. "Hé, P." Et bien qu'elle sorte avec Colin Jost depuis près de deux ans, elle a donné une réponse différente quand on lui a demandé qui partageait sa vie. "Je sors avec mon concierge", a-t-elle déclaré en plaisantant.

Dans un registre plus sérieux — et triomphant — elle a été applaudie quand elle a répondu à cette dernière question : "Avez-vous déjà été payée plus qu'un homme ?"

"Oui", a répondu Johansson avec le sourire, en contraste avec le "non" des autres actrice. "Et c'est comme ça que ça devrait être."

Heureusement, les femmes ont maintenant plus de possibilités, comme cette interview, pour parler des inégalités qui règnent à Hollywood, aussi bien devant que derrière la caméra.

"C'est un débat qui n'a jamais eu lieu à Hollywood jusqu'ici", a-t-elle déclaré au magazine. "On commence à rattraper le retard."

Le numéro d'avril du Vogue américain sera disponible le 26 mars.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.