Rob Lowe, Lori Loughlin, Felicity Huffman

Rob Latour/Variety/Shutterstock, Rich Fury/Invision/AP/Shutterstock, Chris Pizzello/Invision/AP/Shutterstock

On donne 20/20 à Rob Lowe pour avoir cassé Felicity Huffman et Lori Loughlin en beauté !

Mardi, nous avons appris que les deux actrices faisaient partie des 40 personnes mises en examen dans une affaire de pots-de-vin universitaires.

Les documents du tribunal obtenus par E! News montrent qu'elles ont été accusées de complot en vue de commettre une fraude par envoi postal.

Bien que les deux parties n'aient pas dit un mot sur ces accusations, le fils de Rob, John Owen Lowe, s'est exprimé sur les réseaux sociaux.

"J'ai étudié pendant des MOIS pour mon test. Deux fois, parfois trois fois par semaine. J'ai fait un tas d'examens blancs. J'ai fini par repasser le test plusieurs fois. Les inscriptions à la fac, ça ne rigole pas... Tout le stress que les étudiants s'infligent pour qu'on leur vole leur place de façon injuste, c'est vraiment horrible", a déclaré l'ex-étudiant de l'Université de Stanford sur Twitter. "Et j'aimerais ajouter ceci : je suis incroyablement reconnaissant d'avoir eu le privilège et l'opportunité d'être aidé par un tuteur et d'avoir eu les moyens de me payer des tests blancs. Beaucoup d'étudiants n'ont pas cela. Savoir qu'ils ont perdu une chance d'entrer à l'université de leurs rêves à cause de quelqu'un qui ne le méritait pas, c'est vraiment, vraiment nul."

"Toujours fier de cet accomplissement", a-t-il écrit sous une photo du jour de sa remise de diplôme. "Heureux pour tous les gens qui ont mérité leurs accomplissements... et très triste pour tous ceux qui n'ont jamais pu avoir cette chance."

Quand Rob a lu le message de son fils, il a décidé de reposter le message en ajoutant la légende : "Très fier de mes fils honnêtes et bosseurs", a écrit l'acteur.

Et la star de Parks and Recreation n'est pas le seul parent célèbre à s'exprimer sur le scandale de mardi.

Bethenny Frankel a posté un message sur Twitter disant qu'elle était "complètement perdue".      

"Les enfants ne sont pas bêtes. Si les enfants n'ont pas l'intelligence de savoir que leur jambe n'est pas cassée, qu'ils ne font pas partie d'une équipe de sport ou que ce n'est pas leur bar-mitsva ce jour-là, ils devraient s'inscrire à l'université Boule de Gomme", a écrit la PDG de Skinnygirl. "Les parents riches qui protègent leurs enfants. Bon, j'arrête... ou pas."

Le bureau du procureur du District du Massachusetts a précisé à E! News mardi matin que Lori n'avait pas été arrêtée. Elle est actuellement à l'étranger mais devrait se livrer aux autorités à Los Angeles.

Felicity, quant à elle, faisait partie des 13 accusés conduits au poste ce matin-là, près de Los Angeles. On l'attendait au tribunal au cours de la journée.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.