Serena Williams, Super Bowl Ad, Bumble Commercial

Bumble

Serena Williams prend la défense des femmes dans le monde entier.

En hommage à la Journée internationale des droits des femmes, la championne du tennis a écrit un article dans le magazine Fortune soulignant toutes les façons dont les femmes peuvent parvenir au progrès en continuant de promulguer des changements positifs. 

"Chaque année, je vois la Journée internationale de la femme comme un appel redynamisé à agir : ensemble, nous pouvons accélérer les efforts mondiaux pour arriver à la vraie égalité des sexes", a expliqué l'athlète emblématique.

Williams s'est surtout exprimée sur le monde du travail et les efforts supplémentaires exigés de la part des femmes, sans leur offrir plus de soutien pour autant. "Dans notre monde effréné, on attend de plus en plus de choses des femmes, surtout dans le monde du travail, et l'inégalité augmente également. C'est d'autant plus dur à gérer pour les mères actives, comme moi. Je ressens la pression sur le terrain et dans la vie. Même avec toutes les ressources que j'ai la chance de posséder, être maman s'accompagne de défis inattendus, surtout quand le moment est venu de reprendre le travail", explique-t-elle. Williams est devenue maman pour la première fois en 2017, quand elle a accouché de sa fille Alexis Olympia Ohanian Jr

La membre du conseil d'administration de SurveyMonkey s'est penchée sur les statistiques, soulignant que les femmes s'occupent plus des enfants que leurs partenaires masculins tout en travaillant hors de la maison, ce qui mène à des sacrifices au travail. 

"Plus de la moitié des femmes se sentent coupables de laisser leurs enfants pour aller travailler et un tiers des femmes disent que leur travail les empêche de faire les choses qu'elles veulent faire et ont besoin de faire pour leur famille", a-t-elle écrit. "Sans parler du cliché « On ne peut pas tout avoir », la réalité, c'est que les femmes essaient de tout faire."

Alexis Ohanian, Serena Williams, Instagram, Oscars

Bien qu'elle encourage les femmes dans le monde entier à prendre des risques au niveau professionnel pour aller de l'avant, Williams a aussi rejeté l'idée de la "perfection" car c'est "un objectif impossible". Si les femmes veulent s'attaquer à tous les problèmes dans la vie, selon elle, elles doivent avoir le soutien des autres femmes au travail et à l'extérieur du travail et se battre contre les stéréotypes sur le comportement des femmes, les règles dépassées et elles doivent faire preuve de compassion les unes envers les autres.

"Nous devons nous témoigner, ainsi qu'à nos collègues féminines, de la compassion et de la franchise", a déclaré la championne. "Bien que je voie toutes les femmes comme des superhéroïnes, nous ne sommes pas surhumaines, et nous avons besoin du soutien des autres. Nous devons nous apporter de la grâce quand nous en avons besoin, surtout quand la société établit des normes impossibles à atteindre et quand nos lieux de travail suivent un règlement vieillot. Nous devons nous rassembler et nous battre pour ce qui est juste."

Parlant d'expérience, Williams a continué : "Quand les choses sont devenues très difficiles, le soutien inébranlable de ma mère, mes sœurs et mes amies m'ont aidée à passer le cap. J'aimerais rappeler à toutes celles qui lisent cela à quel point il est important de se soutenir les unes les autres dans les hauts et les bas, les rires et les larmes, et de toujours demander de l'aide quand c'est nécessaire. Croyez-moi : on est toutes passées par là."

Au final, avec plus de soutien et de compréhension, les femmes pourront réaliser leurs rêves dans tous les domaines, pas juste un. Pour Williams, ces rêves étaient de devenir la plus grande championne de tennis et maman.

"Mes rêves viennent tout juste de commencer et le fait d'être maman en fait partie. Je veux qu'Olympia voie et se rappelle le moment où sa maman a remporté un grand chelem. Je veux qu'elle sache que mon travail me remplit de joie, que je suis fière et passionnée par ce que je fais, même si je ne le fais pas à la perfection, et qu'elle ne devrait pas abandonner ses rêves", a-t-elle écrit. "Je veux qu'elle voie un monde de possibilités à ses pieds et qu'elle croie en ces premiers pas qu'elle a faits quand je m'entraînais, à chaque fois qu'elle fait un pas de plus vers les buts qu'elle s'est fixée, quel que soit les risques."

Lisez l'intégralité de son article dans Fortune ici-même

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.