MISE À JOUR : R. Kelly a été libéré de prison samedi 9 mars, après s'être acquitté d'une caution de 161 663 $, suite à son arrestation plus tôt dans la journée pour ne pas avoir payé la pension alimentaire de ses enfants à son ex-femme.

Une porte-parole du bureau du shérif du comté de Cook a déclaré que l'argent avait été envoyé samedi matin, mais qu'elle ignorait le nom de l'expéditeur, ont rapporté plusieurs médias.

Kelly et son avocat ont répondu aux journalistes devant la prison. Ce dernier a déclaré que son client était "innocent", avant d'ajouter : "Il est présumé innocent. L'homme qui se tient devant vous aujourd'hui est innocent et les gens devraient le comprendre."

________________

R. Kelly est retourné derrière les barreaux après avoir été dans l'incapacité de verser plus de 160 000 $ de pension alimentaire due, une affaire juridique sans lien avec les accusations d'abus sexuels très médiatisées contre lui.

Il y a un mois, un juge de Chicago a déclaré qu'il enverrait l'interprète de 52 ans de "I Believe I Can Fly" en prison s'il ne parvenait à verser les 161 663 $ qu'il doit à son ex-épouse Andrea "Drea" Kelly, avec qui il a trois enfants, dont un mineur, d'ici 10 h mercredi matin, selon le Chicago Sun-Times. Son manager a déclaré au journal que Kelly avait arrêté de verser cette pension alimentaire obligatoire de 20 000 $ par mois au printemps dernier.

Le chanteur, Robert Kelly de son vrai nom, s'est présenté à une audience sur cette affaire mercredi après-midi et a été conduit en garde à vue, nous confirme E! News. Un représentant du bureau du shérif du comté de Cook a déclaré que Kelly allait être incarcéré et qu'il faudrait qu'il paye les 161 633 $ pour être libéré. La date de sa prochaine audience au tribunal dans l'affaire de pension alimentaire a été fixée au 13 mars.

Le mois dernier, Kelly a été arrêté pour sévices sexuels aggravés sur quatre victimes féminines, trois d'entre elles âgées de 13 à 17 ans au moment des faits. Le chanteur, qui a plaidé non-coupable de tous les chefs d'accusation et a récemment accordé une interview à CBS This Morning, a été libéré après avoir passé trois jours en prison et versé 100 000 $, ce qui représente 10 % de sa caution fixée à un million.

R. Kelly, Mug Shot

Chicago Police Department

Une fan qui a rencontré le chanteur lors d'une croisière au Lac Michigan cet automne aurait versé les 100 000 $ de caution, selon le Chicago Sun-Times. L'avocat qui défend le chanteur, Steve Greenberg, aurait dit après l'audience sur sa caution que les finances de R. Kelly étaient "en pagaille". Le journal ajoute que les revenus de Kelly ont énormément baissé quand le chanteur a été lâché par son label suite aux accusations d'abus sexuels envers des mineurs avancées dans la docusérie de Lifetime intitulée Surviving R. Kelly.

Mais le manager de son ex-épouse a déclaré au Chicago Sun-Times que le chanteur n'était pas "dans le besoin", ajoutant "c'est quand il a été arrêté qu'il a commencé à dire qu'il n'avait pas d'argent".

À l'audience sur l'affaire d'abus sexuels, le juge a refusé la requête des procureurs de mettre Kelly en prison jusqu'à ce qu'il ait payé sa caution et la pension alimentaire. La prochaine audience de Kelly dans cette affaire se tiendra le 22 mars.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.