Michael J. Fox, New York Times

Mamadi Doumbouya / New York Times

Michael J. Fox a révélé sa maladie de Parkinson il y a plus de 20 ans, et dans une nouvelle interview, l'acteur a évoqué son affection avant de révéler avoir connu de gros problèmes de santé l'année dernière.

L'acteur de 57 ans de Retour vers le futur et Spin City a découvert qu'il était atteint de cette maladie neurologique en 1991, avant de finalement le révéler publiquement en 1998. Deux ans plus tard, il a interrompu sa carrière d'acteur à temps plein pour la combattre. S'il n'existe pas de traitement contre la maladie de Parkinson, des médicaments, des opérations et autres traitements permettent de soulager certains symptômes, dont les tremblements, la raideur, ainsi que des problèmes d'équilibre et de coordination. Et si la maladie de Parkinson n'est pas mortelle en soi, les patients qui en sont atteints ont une espérance de vie plus courte que la moyenne.

L'année dernière, Michael J. Fox a été opéré de la colonne vertébrale, indépendamment de sa maladie de Parkinson. Dans un entretien accordé au New York Times, posté vendredi, l'acteur a évoqué l'opération avant d'ajouter qu'il s'était aussi cassé un bras lors d'une chute.

"J'avais ce problème récurrent à la moelle épinière. On m'a dit que c'était bénin mais que si je restais statique, j'aurais une perte de sensation dans les jambes et des difficultés à me déplacer. Et tout d'un coup, j'ai commencé à tomber très régulièrement. C'était ingérable. J'essayais de jauger ce qui était dû à la maladie de Parkinson et ce qui était dû à la moelle épinière. Mais c'est arrivé à un stade où il était devenu impératif de me faire opérer. C'est ce qui s'est passé, puis j'ai fait énormément de kynésithérapie", a-t-il expliqué.

"J'ai tout fait, puis on m'a demandé de jouer un peu la comédie", a-t-il ajouté.

L'an dernier, l'acteur est ainsi apparu dans Designated Survivor.

"En août dernier, j'étais censé aller travailler", a-t-il poursuivi. "Après m'être réveillé, je suis allé dans la cuisine pour petit-déjeuner, j'ai fait un faux mouvement et je suis tombé. Je me suis sacrément fracturé le bras. Au final, j'ai eu 19 broches et une plaque. Ce fut un sacré choc."

Michael J. Fox se souvient de son sentiment en apprenant qu'il était atteint de la maladie de Parkinson.

"J'étais terrifié. Je ne connaissais pas Parkinson. Quelqu'un vous dit que votre vie va être complètement bouleversée. Ah oui ? Quand ? Je vais bien aujourd'hui, mais à l'époque, je ne me disais pas : « Je vais bien. » Je me disais : « Je vais aller mal. » Cette façon de penser ne me permettait pas de croire que je pouvais prendre des décisions sans m'inquiéter sur le peu de temps qui me restait ou sur des soucis matériels que je me mettais dans la tête."

"En matière de films, je n'aurais pas dû me dire de faire des films à succès aussi vite que possible", a-t-il précisé. "J'aurais dû essayer d'en faire autant de bons que possible. D'en faire au moins un de bon. De faire quelque chose qui compte à mes yeux. Et ce n'est qu'à partir de 1994 que j'ai commencé à comprendre. C'est là que j'ai accepté la maladie, mais accepter ne veut pas dire se résigner. Cela signifie la comprendre et l'affronter en face. Quand j'ai fait Spin City, c'est ce que j'ai commencé à faire."

Michael J. Fox a ajouté qu'il pensait qu'on pourrait guérir un jour la maladie de Parkinson :

"Il y a un nouveau médicament qui vient d'être homologué, une sorte d'inhalateur de secours quand vous êtes paralysé. Parce que les malades atteints de Parkinson ont souvent cette sensation. Mon pied pourrait être en feu près d'un verre d'eau sur une table, je ne pourrais que penser verser l'eau sur mon pied pour le soulager. Ce genre de traitements pourraient faire une énorme différence dans la vie des gens. Maintenant, si on pouvait éviter prophylactiquement que les symptômes de la maladie de Parkinson se développent chez quelqu'un, est-ce que ça la guérirait ? Non. Mais est-ce que je le prendrais ? Oui."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.