Johnny Depp, Amber Heard

Getty Images

Johnny Deppa décidé de traîner Amber Heard devant la justice, suite à ses accusations de violences conjugales.

L'acteur accuse son ex-épouse, avec qui il est resté marié un peu moins de deux ans, de diffamation. Il affirme que les accusations de violences conjugales publiées dans le Washington Post n'étaient qu'un "canular bien orchestré".

"Mlle Heard a voulu écrire un article du point de vue d'« une figure publique des violences conjugales » et a expliqué qu'elle avait « ressenti toute la force du courroux de notre culture contre les femmes qui osent s'exprimer » quand elle s'est « élevée contre la violence conjugale »", selon cette plainte.

Avouant qu'elle n'a jamais nommé l'acteur de façon explicite, l'avocat de Depp explique que son article "se base sur l'argument central selon lequel Mlle Heard était victime de violences conjugales et que M. Depp était le responsable de ces violences contre elle".

De plus, dans sa plainte, Depp avance que ce n'est pas lui qui a perpétué ces actes violents, mais Amber. "Mlle Heard a violemment attaqué M. Depp, tout comme elle a été arrêtée pour avoir été violente avec sa partenaire précédente", selon cette plainte.

Qu'est-ce qui aurait motivé ces fausses accusations ? L'acteur de Pirates des Caraïbes affirme qu'elle a concocté cette histoire dans l'espoir de "se faire bien voir" et de "faire avancer sa carrière".

Il soutient son innocence en affirmant que ses accusations de violence ont été "réfutées par deux policiers différents appelés sur les lieux, ainsi qu'une litanie de témoins neutres et 87 vidéos des caméras de surveillance qui viennent d'être retrouvées".

Amber Heard, Johnny Depp

Fred Duval/Getty Images for BFI

Cette plainte explique que la décision supposée d'Amber de fabriquer cette affaire de violences conjugales lui a ouvert un tas d'opportunités qui n'auraient pas été possibles autrement. "Mlle Heard sait que ce canular bien orchestré a marché. Suite à ses fausses accusations contre M. Depp, Mlle Heard est devenue une coqueluche du mouvement #MeToo, c'est la première actrice à être nommée championne des droits de l'homme du Bureau des droits de l'homme des Nations Unies, elle a aussi été nommée ambassadrice des femmes à l'American Civil Liberties Union (l'Union américaine pour les libertés civiles, N.D.L.R.) et a été embauchée par l'Oréal Paris comme porte-parole mondial", affirme la plainte.

Pendant ce temps, la carrière de Johnny Depp a décliné suite aux actions de Heard. Quelques jours après la publication de son article dans le Washington Post, l'acteur a été licencié de Pirates des Caraïbes.

Du fait des dommages à sa carrière, Depp attaque Heard en justice pour diffamation et lui réclame 50 millions de dollars de dommages et intérêts.

En réponse à cette plainte, l'avocat de Heard, Eric M. George, a émis le communiqué de presse suivant : "Cette action frivole s'inscrit encore une fois parmi les tentatives répétées de Johnny Depp de faire taire Amber Heard. Elle ne se taira pas. Les actions de M. Depp prouvent qu'il est incapable d'accepter la vérité et son comportement incessamment abusif. Alors qu'il semble vouloir s'autodétruire à tout prix, nous viendrons à bout de cette plainte sans fondement et nous mettrons fin au harcèlement continuel de ma cliente par M. Depp et ses avocats."

L'avocat de Depp, Adam Waldman, a répondu à cela : "En disant « Ils veulent faire taire Amber Heard », Mlle Heard ne semble pas nier la plainte de 40 pages d'innombrables preuves présentée par M. Depp. Nous ne comptons pas faire taire Mlle Heard, au contraire, nous comptons l'inciter à comparaître et obtenir des preuves d'elle, mais aussi de ses trois amis qui l'ont aidée à monter ce canular, et d'Elon Musk. Nous avons hâte de présenter les preuves vidéo, photographiques et les témoignages accablants qui sont enfin en notre possession contre les tentatives (restées silencieuses) d'Amber Heard à expliquer l'inexplicable."

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.