Jussie Smollett

Cindy Barrymore/Shutterstock

MISE À JOUR : Todd S. Pugh et Victor P. Henderson, les avocats de Jussie Smollett, ont publié un communiqué de presse samedi soir concernant des articles selon lesquels il aurait participé à sa propre agression : "En tant que victime d'un crime haineux qui a coopéré avec l'enquête de la police, Jussie Smollett est en colère et anéanti par les articles récents selon lesquels les responsables seraient des individus qu'il connaît. Il est de nouveau pris pour cible par ces derniers qui disent qu'il aurait joué un rôle dans sa propre agression. Rien ne pourrait être moins vrai et quiconque prétend le contraire ment."

Les avocats de l'acteurs ont ajouté : "Un des suspects était l'entraîneur personnel de Jussie, qu'il avait embauché pour se préparer physiquement pour un clip. Il est impossible de croire que cette personne aurait pu jouer un rôle dans ce crime contre Jussie ou l'accuserait à tort de complicité. Jussie et ses avocats comptent être tenus informés des progrès de l'enquête par la police de Chicago et continueront de coopérer. Pour le moment, Jussie et ses avocats n'ont aucune volonté de répondre à des sources « anonymes » dans le cadre de cette enquête, mais continueront de s'exprimer par les voies officielles."

________

La police de Chicago souhaiterait interroger Jussie Smollett suite à son agression raciste et homophobe dans la grande ville de l'Illinois le 29 janvier. 

Deux semaines après cette attaque, de nombreuses co-vedettes de l'acteur de la série Empire l'ont condamnée et Jussie a même donné un concert très émouvant à Los Angeles quelques jours après être sorti de l'hôpital.

L'enquête menée par les forces de l'ordre a connu un rebondissement jeudi quand elles ont identifié deux personnes potentiellement impliquées. Tom Ahern, le porte-parole de la police locale, a déclaré à E! News jeudi que les deux hommes, apparemment des frères, avaient "été arrêtés et étaient interrogés en tant que suspects mais n'avaient pas été mis en examen".

Les deux hommes ont été relâchés le lendemain. Anthony Guglielmi, le responsable de la communication de la police de Chicago, a tweeté le message suivant : "Compte tenu de nouvelles preuves suite aux interrogatoires d'aujourd'hui, les individus vus par la police dans l'affaire Empire ont été libérés sans inculpation et les inspecteurs ont d'autres éléments sur lesquels enquêter."

Désormais, selon un nouveau communiqué d'Anthony Guglielmi envoyé à E! News, l'enquête a bien évolué.

"Nous pouvons confirmer que les informations données par les individus interrogés par la police dans l'affaire Empire ont effectivement changé la direction de l'enquête. Nous avons joint l'avocat de l'acteur d'Empire pour obtenir un nouvel entretien avec son client", a-t-il écrit.

Le responsable de la communication a aussi précisé dans un tweet : "Si nous ne pouvons ni confirmer, nier ou commenter la validité des affirmations non officielles, certains nouveaux éléments de l'enquête doivent être poursuivis par des inspecteurs qui devraient entre autres de nouveau parler à l'individu ayant rapporté l'incident."

Anthony Guglielmi n'a pas précisé comment et pourquoi "l'enquête" avait changé "de direction". Néanmoins, une source proche a expliqué à NBC News que la police de Chicago est en train de vérifier si les deux hommes ont été payés pour simuler l'agression. CNN, le Chicago Tribune et d'autres médias rapportent les mêmes choses. NBC News ne précise pas qui aurait payé les frères, mais deux sources policières auraient indiqué à CNN qu'il pourrait s'agir de Jussie Smollett. 

D'après le Chicago Tribunele duo arrêté puis libéré serait d'origine nigériane et donnerait des cours de body-building sur la Toile. Le journal précise que Jussie Smollett suit leur page sur Instagram. Un des frères serait même apparu dans un épisode d'Empire et aurait joué le rôle de garde de corps de Chris Rock, bien qu'il n'ait pas été crédité au générique.

Quand Jussie Smollett a été attaqué en janvier, ses assaillants lui auraient enroulé une corde au cou avant de l'asperger d'un liquide chimique inconnu. Les deux hommes auraient crié : "C'est le pays MAGA !", pendant l'agression, en référence au slogan politique "Make America Great Again". Anthony Guglielmi avait déclaré juste après l'attaque que la police "prenait cette affaire très au sérieux et la considérait potentiellement comme un crime haineux".

De nombreux médias rapportent que les deux frères auraient acheté la corde dans un magasin de bricolage à Chicago. D'après CBS Chicago, Jussie Smollett aurait payé pour la corde et les deux hommes 3 500 $ et aurait eu l'intention de leur donner 500 $ de plus, après leur retour du Nigéria. E! News ne peut pas confirmer cette information pour le moment.

Empire, Jussie Smollett

Fox

Ce n'est pas la première fois qu'on parle d'une agression orchestrée. Jeudi, ABC Chicago a avancé que l'acteur l'aurait montée de toute pièce en apprenant que son personnage allait disparaître d'Empire. Fox a cependant rejeté ces rumeurs en bloc, estimant qu'elles étaient "absolument ridicules".

Anthony Guglielmi a tweeté jeudi ceci : "Les dires des médias selon lesquels l'incident Empire serait un canular ne sont pas confirmés par les enquêteurs chargés de l'enquête." Le responsable de la communication a ensuite indiqué à E! News le même jour quand les deux individus ont été arrêtés : "Si nous n'avons trouvé aucune vidéo montrant l'agression présumée, il n'y a pas davantage de preuves qu'il s'agit d'un canular. La victime présumée coopère avec nous et continue d'être traitée comme une victime, et non comme un suspect." 

Le même jour, Jussie Smollett est apparu dans la matinale Good Morning America avant de se mettre à pleurer à l'évocation de l'agression. L'acteur a déclaré à Robin Roberts, l'animatrice de GMA, qu'il était "en colère" que les gens doutent de l'authenticité de cette attaque. 

"C'est les agresseurs, mais c'est aussi les agressions. Au début, c'était une question de dire la vérité et c'est la vérité. Puis c'est devenu : « Comment pouvez-vous en douter ? Comment pouvez-vous ne pas y croire ? C'est la vérité. » Et puis, c'est devenu : « Ce n'est pas que vous ne pensez pas que ce soit la vérité, mais vous ne voulez même pas voir la vérité."

20th Century Fox Television a communiqué le message suivant à E! News : "Aucun commentaire ou déclaration pour le moment."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.