Meghan Markle

Shutterstock

Thomas Markle a partagé une lettre qui lui aurait été écrite par sa fille, Meghan Markle.

Si E! News n'a pu l'authentifier, le père de la duchesse de Sussex a fait découvrir la missive datée d'août 2018 au Daily Mail samedi, dans laquelle elle le supplierait d'éviter de parler à la presse et qu'il assume les conséquences de ses actions des derniers mois.

Les cinq pages très touchantes commencent ainsi : "Papa, c'est le cœur lourd que je t'écris, je ne comprends pas pourquoi tu as choisi cette voie, en refusant de voir la peine que tu causes."

"Tes actions m'ont brisé le cœur en mille morceaux, pas seulement parce que tu as causé des souffrances inutiles et injustifiées, mais parce que tu as choisi de ne pas dire la vérité et d'être manipulé. C'est quelque chose que je ne comprendrai jamais."

D'après la lettre, l'ancienne star de Suits : avocats sur mesure a continué d'exprimer sa frustration et sa peine en expliquant qu'elle a "toujours aimé, protégé et défendu" son père.

"Je t'ai toujours soutenu financièrement, en me préoccupant de ta santé… et en te demandant à chaque fois comment je pouvais t'aider." 

"Alors apprendre la semaine de mon mariage que tu avais fait une crise cardiaque dans un tabloïd a été horrible. Je t'ai appelé et envoyé des SMS… Je t'ai supplié d'accepter de l'aide — on a même envoyé quelqu'un chez toi — et au lieu de me parler et d'accepter cette aide, tu as arrêté de répondre au téléphone et tu as choisi de ne parler qu'aux tabloïds."

La lettre se poursuit ainsi : "Tu as dit que je ne t'avais jamais aidé financièrement et que tu ne m'avais jamais demandé d'aide, ce qui est faux ; tu m'as envoyé un e-mail en octobre dernier disant ceci : « Si je suis trop dépendant de toi financièrement, je m'en excuse, mais j'aimerais que tu m'aides encore, et ça n'a rien à voir avec ma loyauté. »"

La missive semble montrer Meghan essayant une nouvelle fois de convaincre son père d'arrêter de lui faire du mal : "Entendre les attaques que tu as faites à l'encontre d'Harry dans la presse, qui a toujours été patient, bon et compréhensif avec toi, est peut-être la chose la plus douloureuse."

Prince Harry, Meghan Markle, 2019 Endeavour Fund Awards

Tolga Akmen - WPA Pool/Getty Images

La duchesse de 37 ans semble ressentir les effets des propos de sa demi-sœur, Samantha Markle, qui essaie de laver son linge sale en public et de salir son nom.

Apparemment, il y a eu des mensonges "créés par ton autre fille, que je connais à peine… Tu m'as regardée souffrir en silence à cause de ses mensonges cruels, ça m'a anéantie. »"

"Si tu m'aimes, comme tu le prétends dans la presse, je te prie d'arrêter. Permets-nous de vivre tranquillement notre vie. S'il te plaît, arrête de mentir, de créer toutes ces souffrances et d'exploiter ma relation avec mon mari. Je réalise que tu t'es tellement enfermé dans ce trou que tu penses peut-être ne pas pouvoir en sortir, mais si tu prends un peu de recul, je pense que tu verras que vivre avec la conscience tranquille vaut bien plus que tout l'argent du monde."

Thomas Markle a indiqué au journal britannique que dans un premier temps, il avait eu l'intention de garder la lettre secrète "par respect pour Meghan", mais qu'il avait dû en publier les détails après la publication de mensonges à propos de la missive.

Mais qu'a répondu le père de Meghan ? Aujourd'hui, l'homme en question déclare vouloir la voir en personne dans l'espoir de passer à autre chose. "Tu as le droit de me détester. Je ne peux rien y faire. J'ai fait une grosse erreur. Je suis un être humain et je suis désolé ! Combien de temps encore dois-je le dire ? J'aimerais qu'on se voie et qu'on prenne une photo ensemble pour que le monde entier la voie. Si Harry et toi n'appréciez pas ? Eh bien, faites semblant au moins pour une photo."

Le palais de Kensington n'a fait aucun commentaire sur la publication ou le contenu de la lettre.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.